Afghanistan

Afghanistan: des policiers arrêtés pour avoir tué des enfants en pêchant à la roquette

Les enfants se baignaient sur l'autre rive lorsqu'une roquette a dévié de sa trajectoire pour s'abattre sur eux.
Les enfants se baignaient sur l'autre rive lorsqu'une roquette a dévié de sa trajectoire pour s'abattre sur eux. AFP PHOTO/Yuri CORTEZ

Huit policiers ont été arrêtés dans le nord de l'Afghanistan, a-t-on appris ce mercredi 4 septembre. Ils sont soupçonnés d'avoir tué par erreur six enfants, et d'en avoir blessé deux autres. Les policiers pêchaient au lance-roquette dans une rivière. Un projectile a dévié de sa trajectoire. Aussi surprenant que cela soit, cette pratique n'est pas isolée dans le pays.

Publicité

Avec notre correspondant à Kaboul, Nicolas Ropert

La technique est plutôt simple. Armés de leur lance-roquette, les apprentis pêcheurs visent un coin d'eau bien fourni en poissons. L'explosion tue sur le coup les animaux aquatiques. Rien de plus facile ensuite : il suffit de se baisser pour les ramasser.

C'est cette pratique qu'a, semble-t-il, mise en œuvre une équipe de policiers afghans dans la province de Baghlan. Ils s'étaient installés sur le bord de la rivière Larkhab. Leur projectile a dévié de sa trajectoire pour aller frapper l'autre rive, où nageaient des enfants. C'est ce que raconte le ministère afghan de l'Intérieur.

Les pieds nickelés ont été interpellés et remis à la justice afghane. Ils seront jugés pour la mort de six enfants, ainsi que pour les blessures de deux autres. Mais cette malheureuse histoire n'est pas si surprenante en Afghanistan. Régulièrement dénoncée pour ses nuisances environnementales et ses dangers, la pêche à la roquette ou à l'explosif n'a pas disparu.

Des dizaines de vidéos sont disponibles sur Internet. Elles montrent que dans un pays où les armes sont en libre circulation, cette technique a encore un certain nombre d'adeptes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail