Accéder au contenu principal
Tibet/Espagne

Tibet: la justice espagnole lance une enquête contre Hu Jintao et plusieurs dirigeants chinois

L'ancien président chinois, Hu Jintao.
L'ancien président chinois, Hu Jintao. REUTERS/Samrang Pring
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Plusieurs associations tibétaines, le comité d’appui au Tibet et la fondation Maison du Tibet, ont finalement, après plusieurs tentatives, obtenu gain de cause et leur plainte a été déclarée recevable par l’audience nationale espagnole. En juin dernier, la querelle avait été rejetée. Elle vise sept dirigeants chinois, dont l’ex-président Hu Jintao, pour des campagnes de répression contre le peuple tibétain, pour génocide et atteinte aux droits de l’homme depuis 1988. La justice espagnole se reconnaît depuis 2005 une compétence universelle pour poursuivre les crimes de masse tels que le génocide, à condition qu'ils n'aient pas déjà fait l'objet d'une enquête dans le pays concerné.

Publicité

Avec notre correspondante à Madrid, Martine Pouchard

L’audience nationale espagnole se déclare compétente et va enquêter pour établir la responsabilité de l’ex-président Jintao, qui n’est plus protégé par l’immunité présidentielle. Sept autres dirigeants chinois seront aussi poursuivis. L’un des plaignants, le lama Wangchen, étant de nationalité espagnole, le tribunal de l’audience nationale considère donc que la plainte est recevable.

L’instance judiciaire estime, comme les plaignants, que Hu Jintao a eu sa part de responsabilité et l’autorité pour mener une série d’actions de harcèlement contre le peuple tibétain. Et surtout, lorsqu’il était secrétaire du Parti communiste chinois dans la région du Tibet, pendant les différentes campagnes de répression menées de 1988 à 1992.

Pékin en colère

Sans plus attendre, les autorités chinoises ont accusé les associations tibétaines de vouloir « saboter l’amitié entre la Chine et l’Espagne ». Et de manière fort diplomatique, Pékin a averti Madrid, en recommandant que l’on prenne des mesures pour garantir l’excellence des relations bilatérales si importantes pour les deux pays.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.