Accéder au contenu principal
Afghanistan / Pakistan

Pakistan : Nawaz à Kaboul pour discuter de paix avec Karzaï

Le président afghan Hamid Karzai (g) serrant la main du Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, Islamabad, le 26 août 2013.
Le président afghan Hamid Karzai (g) serrant la main du Premier ministre pakistanais, Nawaz Sharif, Islamabad, le 26 août 2013. REUTERS/Mian Khursheed
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif arrive ce samedi 30 novembre à Kaboul pour une visite d'une journée au cours de laquelle il doit rencontrer le président afghan Hamid Karzaï et discuter du processus de paix. Il s'agit de la première visite officielle de Sharif en Afghanistan depuis sa victoire aux législatives en mai dernier. Elle intervient dans un contexte de tension entre Kaboul et Washington, en raison du refus du président Karzaï de signer un accord bilatéral de sécurité avec Washington censé valider la présence militaire américaine sur le sol afghan au delà de la date prévue du retrait des troupes étrangères fin 2014.

Publicité

Comment relancer le processus de paix avant le départ des troupes de l'Otan d'ici 2014? Ce sera l'une des principales questions abordées ce samedi à Kaboul. Islamabad est considéré comme un acteur clé de la paix en Afghanistan, en raison de ses relations historiques avec les insurgés talibans.

Selon de nombreux observateurs, le Pakistan est le seul pays capable d'amener les talibans à une table de négociations avec le pouvoir afghan ou le Haut conseil afghan pour la paix. Une délégation de cette instance chargée d'établir des contacts avec les talibans a d'ailleurs rencontré la semaine dernière Nawaz Sharif au Pakistan. Mais les talibans refusent tout dialogue avec Karzaï et ce Haut conseil et les considèrent comme des marionnettes des Etats-Unis.

Le processus de paix est au point mort depuis juin dernier et depuis l'ouverture d'un bureau politique des talibans au Qatar. Pour encourager la réconciliation, Islamabad a également libéré ces derniers mois plusieurs talibans afghans, dont le n°2 du mouvement, le mollah Baradar. Mais cette libération n'a jusqu'ici donné aucun résultat.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.