Accéder au contenu principal
Cambodge

Cambodge: une marée humaine pour réclamer le départ de Hun Sen

Sam Rainsy (centre D), président du CNRP, et Kem Sokha, vice-président du CNRP (centre G) pendant la manifestation. Phnom Penh, le 29 décembre 2013.
Sam Rainsy (centre D), président du CNRP, et Kem Sokha, vice-président du CNRP (centre G) pendant la manifestation. Phnom Penh, le 29 décembre 2013. REUTERS/Stringer
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Au Cambodge, l'opposition a gagné son pari en réunissant la plus importante manifestation depuis les élections législatives de juillet, dont elle conteste sans relâche les résultats. Une longue marche conduite sans incident dans la capitale, ce dimanche 29 décembre, a donné la mesure de cette contestation. Reportage.

Publicité

Avec notre correspondante à Phnom Penh, Stéphanie Gee

Ils sont des dizaines et des dizaines de milliers à avoir rallié la marche de l'opposition. Dans cette parade colorée, les slogans fusent, lancés par des supporters juchés sur le toit de tuk-tuk, ces carrioles tractées par des motos.

Le Premier ministre Hun Sen, dont les manifestants réclament le départ, est la première cible de Kem Sokha, le vice-président du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), qui s'est adressé à ses troupes lors de la procession : « Nous demandons à Hun Sen de venir se présenter à la population. S'il ne vient pas, c'est un lâche ! Les manifestants demandent de nouvelles élections, et au plus vite ! Si Hun Sen est courageux, qu'il se présente aujourd'hui. Sinon la semaine prochaine, on continue les manifestations ! »

Les Phnompenhois, qui avaient dernièrement un peu déserté les rangs de l'opposition, sont nombreux à battre le pavé ou à saluer l'interminable cortège à son passage.
C'est le cas de la jeune Thavy, qui a décidé cette fois-ci de venir défendre les revendications du moment : « Je participe pour demander une réduction du prix de l'essence à moins de 4 000 riels le litre et une réévaluation du salaire des ouvriers à 160 dollars. Et je veux que Hun Sen soit remplacé ! »

Des dizaines de milliers de partisans de l'opposition cambodgienne, appuyés par les ouvriers en grève du secteur du textile, ont manifesté dimanche dans les rues de Phnom Penh.
Des dizaines de milliers de partisans de l'opposition cambodgienne, appuyés par les ouvriers en grève du secteur du textile, ont manifesté dimanche dans les rues de Phnom Penh. REUTERS/Stringer

Il reste à voir si cette démonstration de force pacifique suffira à faire réagir le parti au pouvoir qui, jusqu'à présent, fait la sourde oreille.

A (RE) LIRE : Démonstration de force de l’opposition cambodgienne dans les rues de Phnom Penh 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.