Accéder au contenu principal
Chine

Bientôt 100 millions de touristes chinois à l’étranger

En 2012, les Chinois ont dépensé près de 75 milliards d’euros à l'étranger, selon l’Organisation mondiale du tourisme.
En 2012, les Chinois ont dépensé près de 75 milliards d’euros à l'étranger, selon l’Organisation mondiale du tourisme. REUTERS/Ruben Sprich
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Quatre-vingt-dix-sept millions de touristes à l’étranger sur l'année 2012. C’est le nouveau record rapporté par l’administration nationale du tourisme, ce jeudi 9 janvier 2014 en Chine. Les voyageurs chinois sont de plus en plus nombreux, mais sont aussi très courtisés, car très dépensiers.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Quatorze millions de Chinois en plus à l’étranger en 2012. Si l’on en croit les chiffres publiés par la presse officielle ce jeudi 9 janvier, la barre des 100 millions de touristes chinois devrait être dépassée dès cette année.

Les Chinois constituent une clientèle désormais très recherchée, car ce sont évidemment les plus fortunés qui sortent du pays, les fameux « Tu hao » (un terme récemment créé pour désigner les nouveaux riches, souvent propriétaires fonciers).

75 milliards d'euros

On les dit peu cultivés. Ils ne sauraient pas comment dépenser leur argent. Ce sont eux que l’on voit revenir au pays avec des montagnes de sacs et autres produits de marques dans les avions.

Les vacanciers chinois ont dépensé plus de 5 milliards d’euros dans le luxe en 2012, selon l’association mondiale du luxe, et près de 75 milliards d’euros au total selon l’Organisation mondiale du tourisme.

Portefeuilles ambulants

Ces touristes sont parfois critiqués pour leur manque de « civilité », mais ils sont devenus en quelques années les chouchous des tour-opérateurs et des grands magasins, avec près de 1 500 euros dépensés en moyenne.

Certains sont vus comme des « portefeuilles ambulants », affirme Song Hui, de l’Académie des sciences sociales dans le China Daily. Car les meilleurs clients de la planète voyagent parfois avec de fortes sommes d’argent liquide sur eux.

Jeunes urbains

Français, Américains, Britanniques et Allemands ont tous lancé l’année dernière des mesures pour faciliter la délivrance de visas aux Chinois en goguette.

Parmi ces touristes, désormais, il y a aussi de plus en plus de jeunes urbains issus de la classe moyenne de la deuxième économie du monde. Et ils semblent bien décidés, en cette année du cheval, à galoper vers de nouveaux horizons.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.