Accéder au contenu principal
Chine

Lutte contre la corruption en Chine: procès d'un avocat du Mouvement des nouveaux citoyens

Les soutiens de l'avocat Xu Zhiyong, jugé pour «trouble à l’ordre public», sont venus devant le tribunal numéro un de Pékin, où il est jugé ce mercredi 22 janvier 2014.
Les soutiens de l'avocat Xu Zhiyong, jugé pour «trouble à l’ordre public», sont venus devant le tribunal numéro un de Pékin, où il est jugé ce mercredi 22 janvier 2014. REUTERS/Kim Kyung-Hoon
Texte par : RFI Suivre
4 mn

C’est un procès très suivi en Chine. L’avocat Xu Zhiyong doit répondre aux accusations de « trouble à l’ordre public » et « appel à la manifestation » devant le tribunal intermédiaire numéro 1 de Pékin. C’est ici l’un des procès phare des « lanceurs d’alertes », ces militants du « Mouvement des nouveaux citoyens » qui ont osé défiler dans la rue pour demander aux officiels chinois de publier leur patrimoine. Xu Zhiyong a été arrêté en juillet dernier, son procès qui a débuté ce mercredi matin a été placé sous haute surveillance, avec de très nombreux pétitionnaires arrêtés. Un procès qui se tient alors que plusieurs quotidiens publient ce mercredi matin des révélations sur les avoirs à l'étranger de milliers de hauts responsables chinois.

Publicité

Avec notre correspondant en Chine, Stéphane Lagarde

« Contre la corruption ! à bas les fonctionnaires corrompus ! »

Ils étaient une petite centaine devant la cour intermédiaire numéro 1 à l’ouest de la capitale chinoise à réclamer justice ce mercredi matin. Un rassemblement vite dispersé. Les agents en uniforme et en civil évacuent les protestataires. Un vieux manifestant est emporté par un policier à la verticale sous le bras devant nos yeux, une dispersion sans violence devant les caméras des journalistes étrangers.

Dans sa chaise roulante, un peu à l’écart du tribunal, la militante des droits de l’Homme, Ni Yulan affirme que « Xu Zhiyong est innocent ». « Le mouvement des nouveaux citoyens aide les chinois à défendre leurs droits » dit-elle encore, « nous sommes venus le soutenir ». « Xu Zhiyong est innocent, c’est le sauveur des libertés » s’époumone une pétitionnaire sur le trottoir.

► à (ré)écouter : Les nouvelles contestations citoyennes en Chine

Dans la petite foule, un avocat se fait lui aussi embarquer par les agents. Les identités de journalistes présents sont relevées, des balayeurs -avec oreillette- en combinaison orange se promènent sans leur balai dans les rues alentours, et dans la chaîne de restauration rapide américaine toute proche, une femme de ménage portant une oreillette nous demande « si nous avons fait des vidéos de la manifestation ? ».

La plupart des leaders du « Mouvement des nouveaux citoyens » ont été arrêtés l’été dernier suite à des manifestation demandant aux officiels de publier leur patrimoine, le droit à l’éducation pour les citoyens sans permis de résidence dans les grandes villes, et plus généralement la mise en place d’un Etat de droit en Chine.

Devant le tribunal un diplomate européen ne cache pas son inquiétude, c'est un procès test pour les libertés individuelles en Chine dit-il. « L’Union européenne est inquiète de la situation ». D’autres procès de militants des nouveaux citoyens sont prévus demain jeudi et vendredi à Pékin.

à (re)lire : China Leaks: révélations sur les bonnes affaires des «princes rouges»

Devant le tribunal n°1 de Pékin, les soutiens de l'avocat Xu Zhiyong ne se laissent pas intimider par les forces de l'ordre présentes.
Devant le tribunal n°1 de Pékin, les soutiens de l'avocat Xu Zhiyong ne se laissent pas intimider par les forces de l'ordre présentes. RFI/Stéphane Lagarde

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.