Chine

Chine: des drones pour «chasser» les nuages de pollution

Bientôt, des drones pourraient parcourir le ciel chinois pour lutter contre la pollution.
Bientôt, des drones pourraient parcourir le ciel chinois pour lutter contre la pollution. REUTERS/Jason Lee

En Chine, l’annonce vient de tomber un jour seulement après que le Premier ministre Li Keqiang a déclaré une guerre sans merci à la pollution. Des scientifiques ont développé une nouvelle technique pour combattre les pics de pollution, très fréquents dans les grandes villes chinoises : un drone censé d'améliorer la qualité de l’air. Un projet qui coûterait 63 millions d’euros.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Si les habitants de Pékin voient bientôt des drôles d’engins volants dans le ciel grisâtre de la capitale, il s’agit peut-être des nouveaux drones anti-pollution.

Régulièrement taclé pour sa réponse tardive face à la grave pollution de l’air, le gouvernement chinois avance une idée pour le moins originale : disperser la brume dangereuse pour la santé avec des drones.

Internautes incrédules

L’agence de presse Chine nouvelle annonce que l’Industrie de l’aviation a développé des drones capables de porter jusqu’à 700 kilogrammes d’agents chimiques. Projetés dans l’air, ces agents gèleraient les particules fines qui tomberaient du coup au sol. L’administration météorologique chinoise doit tester l’efficacité de cette nouvelle technologie dans les aéroports et les ports ce mois-ci.

Selon le journal Ta Kung Pao, une centaine d’heures de vols a déjà été effectuée avec succès. Seulement voilà : les internautes ont du mal à croire aux solutions miracles et réclament des mesures plus solides sur les réseaux sociaux. Selon l’académie des sciences sociales, la pollution atmosphérique tue chaque année 350 000 à 500 000 Chinois.

→ A (RE)LIRE : Pollution en Chine, masques et purificateurs d'air en rupture de stock

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail