Corée du Sud

Ruée vers les météorites en Corée du Sud

Une météorite tombée sur Terre analysée comme martienne.
Une météorite tombée sur Terre analysée comme martienne. AFP/ Carl B. Agee/Handout

Une pluie de météorites récemment tombée dans une province du sud du pays a déclenché une véritable ruée de chercheurs de cailloux célestes, provoquant la grogne des habitants et l’inquiétude du gouvernement. Ce dernier veut empêcher les précieux fragments de sortir de la Corée du Sud. Le mouvement a été lancé par la confirmation de la présence de deux météorites, l’une de 9 kilos et l’autre de 4 kilos par un Institut de recherche de la provenance céleste.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

La chasse aux météorites est ouverte. Attirés par l’appât du gain, des centaines de chercheurs de chondrites, du nom du matériau qui constitue les météorites, se sont précipités dans la région de Tinzou, à 400 km au sud de Séoul. Ils provoquent la colère des agriculteurs locaux, très mécontents de voir des inconnus fouillés dans leurs champs et rizières. Selon la presse coréenne, plusieurs chasseurs d’astéroïdes étrangers participent aussi à la ruée. Parmi ceux-ci, un américain prénommé Robert qui distribue sa carte de visite à toute la population. Il propose de racheter tout fragment retrouvé.

En effet, un gramme de chondrite peut être revendu plusieurs fois son poids en or. Le Premier ministre coréen en personne s’est ému. Il s’inquiète de voir les précieux morceaux de cailloux quitter le pays. Il a donc suggéré de leur donner le statut de monument national, ce qui permettrait de rendre leur exportation illégale et de les confier à des scientifiques.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail