Accéder au contenu principal
Inde

Inde: Narendra Modi se pose en rassembleur après sa victoire

Marendra Modi, le 16 mai 2014.
Marendra Modi, le 16 mai 2014. REUTERS/Amit Dave
Texte par : RFI Suivre
2 mn

C'est une victoire écrasante pour le chef de file des nationalistes hindous. Selon des résultats officiels, le BJP de Narendra Modi remporte la majorité absolue à l'Assemblée avec 283 sièges, une première en Inde depuis 30 ans. Le parti du Congrès mené par Rahul Gandhi a reconnu sa défaite sitôt les premiers résultats connus. Devant des milliers de partisans réunis dans la circonscription de Baroda où il a été élu, dans l'état du Gujarat qu'il gouverne depuis 12 ans, Narendra Modi a promis de réaliser les rêves des 1,2 milliards d'Indiens.

Publicité

« Je vais prendre votre amour et le transformer en progrès ! » Ces mots de Narendra Modi ont provoqué les acclamations de milliers de ses partisans venus applaudir une victoire encore plus écrasante que prévu. La fièvre de l'élection est passée, le peuple a donné son verdict, a constaté le chef de file des nationalistes hindous, et il s'agit à présent de faire avancer le pays.

Assuré de la majorité absolue, le BJP aura les coudées franches pour mettre en oeuvre ses promesses, notamment en matière économique. Narendra Modi a axé toute sa campagne sur les succès obtenus dans son Etat du Gujarat, et a promis d'appliquer la recette à l'ensemble du pays.

A l'ensemble du pays et avec tous les Indiens. C'est un discours rassembleur qu'a prononcé le futur Premier ministre, soucieux de rassurer les 150 millions de musulmans inquiets face aux radicaux hindouistes du BJP. Ils ont notamment en mémoire les sanglantes émeutes antimusulmanes de 2002 dans le Gujarat. Narendra Modi est accusé d'être resté passif face aux agressions.

Mais aujourd'hui le leader du BJP a promis : « le soutien et le développement de tous sont notre mantra », ce ne seront pas des mots creux.


Extrait du discours de Narendra Modi

« Je vous remercie, vous, le peuple de Baroda. C'est une réussite inédite dans l'histoire de l'Inde, et c'est grâce à vous qu'elle arrive. Vous avez eu confiance dans le fait que ce pays peut être mieux dirigé sans le Congrès. Depuis l'indépendance, c'est la première fois que l'Inde sera gouverné par un seul parti, sans coalition, qui n'est pas le Congrès. Cela sera aussi la première fois que des hommes qui sont nés dans une Inde indépendante dirigeront cette nation.

Certes, nous n'avons pas eu l'honneur de nous battre contre les Anglais, d'aller en prison ou de mourir pour la liberté. Mais nous avons à présent l'opportunité de vivre et de nous battre pour ce pays. Notre parti a été créé pour rassembler tout le monde autour d'un nationalisme indien, et cette idée a aujourd'hui vaincu. Mais, mes frères et mes sœurs le gouvernement ne favorisera aucun groupe ou parti, il travaillera pour tout le pays. Nous allons essayer de faire progresser tout le monde, sans partialité ni discrimination ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.