Inde / Pakistan

Visite historique du Premier ministre pakistanais en Inde ce lundi

Nawaz Sharif, le Premier ministre pakistanais, se rendre lundi à l'investiture de son futur homologue indien, Narendra Modi.
Nawaz Sharif, le Premier ministre pakistanais, se rendre lundi à l'investiture de son futur homologue indien, Narendra Modi. REUTERS/Mian Khursheed
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le Premier ministre pakistanais en Inde. La visite n’a pas encore eu lieu, mais elle est déjà qualifiée d’historique. Nawaz Sharif a annoncé qu’il se rendrait à New Delhi, lundi, pour assister à l’investiture de son futur homologue, Narendra Modi. Une première, dans les annales des deux frères ennemis, qui est vue comme un pas vers l’assouplissement de leurs relations.

Publicité

Avec notre correspondante à Islamabad, Gaëlle Lussiaà-Berdou

Cela n’a pas été une décision facile à prendre. L’invitation de Narendra Modi était parvenue mercredi au bureau de Nawaz Sharif, mais la réponse, attendue le lendemain, n’a finalement été annoncée que ce samedi matin. Le Premier ministre pakistanais a convié ses conseillers politiques et militaires avant de trancher.

Pressions de l'armée

Nawaz Sharif avait été élu l’an dernier en promettant d’améliorer les relations entre les deux pays, qui se sont livré trois guerres depuis leur indépendance. Mais les militaires, très puissants, se sont dans le passé montrés défavorables à un tel rapprochement, notamment à cause de la question non résolue du partage du Cachemire. Pour certains analystes, cette visite laisse donc présager un adoucissement des positions de l’armée pakistanaise.

→ A (RE)LIRE : Pakistan: Nawaz Sharif tend la main aux Etats-Unis et à l'Inde

Dans ce contexte, beaucoup se réjouissent de cette visite officielle inédite et souhaitent qu’une normalisation des relations facilite, entre autres, les échanges économiques. Mais il faudra d’abord voir comment se déroule le dialogue et si certains groupes, hostiles au rapprochement, ne viendront pas faire dérailler le train de la paix qui semble se mettre en marche.

Des manifestants indiens musulmans protestent, à Calcutta, contre l'invitation adressée par l'Inde au Premier ministre pakistanais.
Des manifestants indiens musulmans protestent, à Calcutta, contre l'invitation adressée par l'Inde au Premier ministre pakistanais. REUTERS/Rupak De Chowdhuri

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail