JAPON

Japon: le typhon Neoguri touche la côte et se dirige vers Fukushima

Des immeubles et voitures endommagées après un glissement de terrain à Nagiso causé par les intempéries dues au passage du typhon Neoguri, le 10 juillet 2014.
Des immeubles et voitures endommagées après un glissement de terrain à Nagiso causé par les intempéries dues au passage du typhon Neoguri, le 10 juillet 2014. REUTERS/Kyodo
Texte par : RFI Suivre
4 mn

Le typhon attendu au Japon depuis plusieurs jours et précédé par des pluies torrentielles a touché ce jeudi 10 juillet les côtes nippones. Alors que celui-ci se déplaçait lentement, il avance désormais à 45km/h et menace Tokyo et la région de Fukushima. Le typhon a déjà fait sept morts et une cinquantaine de blessés.

Publicité

Le centre du typhon Neoguri a touché jeudi la préfecture de Kagoshima sur l'île de Kyushu, à un millier de kilomètres au sud-ouest de la capitale. A 15h, heure locale, Neoguri, moins puissant mais qui voyage désormais plus vite, à 45km/h environ, se trouvait au sud de l'île de Shikoku.

Avant que le centre de ce cyclone tropical ne touche le cœur du territoire nippon, sa périphérie a déjà déversé depuis le début de la semaine des trombes d'eau sur un très large périmètre, d'Okinawa (extrême sud) au centre de l'archipel, avec des vents atteignant par endroits plus de 250 km/h. Du sud-ouest au nord-est du Japon, la quasi-totalité du pays est concernée par des mises en garde ou alertes aux fortes pluies, vents violents, vagues gigantesques et montée du niveau de la mer.

La pluie et les bourrasques de vent menacent au nord-est, la région de Fukushima où se trouve la centrale nucléaire touchée par le tsunami du 11 mars 2011 et où l'eau est déjà le problème majeur. La compagnie Tepco affirme avoir pris des mesures spéciales pour gérer les débordements et éviter des chutes d'équipements.

Neoguri a déjà balayé la partie la plus méridionale du Japon (Okinawa), distante de plusieurs centaines de kilomètres des îles principales faisant au moins sept morts et une cinquantaine de blessés. Il a un peu faibli depuis 24 heures, mais reste dangereux d'autant que les territoires touchés ont déjà été fragilisés par les quantités énormes d'eau tombées en quelques jours.

Le typhon s'accompagne de vents de l'ordre de 130 km/h et plusieurs dizaines de centimètres de pluie étaient attendus y compris à Tokyo qu'il devrait frapper aux toutes premières heures vendredi. La trajectoire prévue suit exactement le territoire en longueur du Japon, remontant de Kyushu à Hokkaido en passant par Shikoku et Honshu, la plus grande des îles où se trouvent Osaka, Nagoya et Tokyo.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail