JAPON

Alerte aux pluies diluviennes dans le nord du Japon

Inondations à Sapporo dans la préfecture d'Hokkaïdo après le débordement de la rivière Toyohira, le 11 septembre.
Inondations à Sapporo dans la préfecture d'Hokkaïdo après le débordement de la rivière Toyohira, le 11 septembre. AFP/Jiji Press

C’est un avertissement extrêmement rare à la hauteur du danger qui menace l’île d’Hokkaido. L’agence japonaise de météorologie a mis une partie de cette île du nord de l’archipel, en alerte maximale. Elle redoute des risques de désastres mortels en raison des pluies diluviennes qui s’abattent en ce moment et conseille aux plus de 700 000 habitants de la région de Sapporo d’évacuer au plus vite la zone.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

La violence des précipitations dans l’île d’Hokkaido tout au nord du Japon, provoque des coulées de boue, des inondations et de premiers glissements de terrain. Des images satellites confirment qu’entre 100 et 120 mm de pluie par heure sont tombés sur les principales villes d’Hokkaido : 1 millimètre de pluie équivaut à 1 litre d’eau par m2.

La ligne de chemin de fer reliant Sapporo à l’aéroport de Chitose est fermée. Des routes sont coupées et des interruptions de courant signalées. L’agence de la météorologie japonaise a donné un rare conseil d’évacuation pour les villes d’Ishikari et Sorachi pour la côte ouest d’Hokkaido, ainsi que pour Sapporo.

Ce conseil spécial d’évacuation concerne plus de 700 000 personnes. L’état d’alerte est maintenu dans d’autres régions du nord du Japon, qui subissent des pluies torrentielles et des orages depuis plusieurs jours. A la fin août, des glissements de terrains à Hiroshima ont fait plus de 80 morts.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail