Accéder au contenu principal
Afghanistan / Otan

Afghanistan: fin officielle des opérations de combat de l’Otan

Des soldats américains retirent leur drapeau de leur base militaire dans le Helmand en Afghanistan, le 26 octobre 2014.
Des soldats américains retirent leur drapeau de leur base militaire dans le Helmand en Afghanistan, le 26 octobre 2014. REUTERS/Omar Sobhani
Texte par : RFI Suivre
1 mn

En Afghanistan, les soldats américains et britanniques ont officiellement mis fin à leur mission de combat ce dimanche 26 octobre. Treize ans après l’intervention qui a entraîné la chute du régime des talibans en 2001, les opérations militaires de la coalition sont donc terminées. Et c’est à présent l’armée afghane qui est chargée de lutter contre l’insurrection talibane toujours très active à travers le pays.

Publicité

Avec notre correspondant dans la région, Joël Bronner

Les drapeaux britanniques et américains ont été abaissés pour la dernière fois dans deux bases militaires de la province instable du Helmand, dans le sud de l’Afghanistan, marquant officiellement le transfert de ces bases à l’armée afghane et la fin des opérations de combat en Afghanistan menées par Londres et Washington, sous l’égide de l’Otan. Au total, 453 soldats britanniques ont perdu la vie dans le pays ainsi que plus de 2 300 Américains.

Cet arrêt des opérations intervient alors que l’hiver, qui s’installe ces jours-ci en Afghanistan, indique la fin progressive de la saison des combats. Mais les violences ont encore été particulièrement intenses cette année. Comme l’a admis Michael Fallon, ministre britannique de la Défense, l’insurrection talibane n’a pas été vaincue, mais c’est maintenant l’ANA, l’armée afghane, qui hérite de « l’entière responsabilité » de lui faire face.

Le retrait effectif de l’ensemble de ces troupes combattantes étrangères doit se faire dans les deux mois qui viennent. Et à partir de 2015, les forces américaines et de l’Otan qui stationneront toujours dans le pays, soit quelque douze mille hommes, auront notamment la charge de poursuivre le soutien et la formation de l’armée afghane.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.