Corées

Pyongyang disposerait d’une nouvelle usine d’enrichissement d’uranium

Le régime de Kim Jong-un (ici en avril 2013) chercherait désormais à se doter d'armes à l'uranium, plutôt qu'au plutonium.
Le régime de Kim Jong-un (ici en avril 2013) chercherait désormais à se doter d'armes à l'uranium, plutôt qu'au plutonium. REUTERS/KCNA

La Corée du Nord a construit une nouvelle usine d’enrichissement d’uranium. C’est ce qu’a révélé ce mercredi matin un quotidien sud-coréen, qui publie des photos satellites montrant l’apparition d’un nouveau bâtiment sur le complexe nucléaire existant de Yongbyon. Le régime de Pyongyang affirme qu’il produit du combustible pour un réacteur civil à eau légère mais les experts estiment qu’il veut plutôt fabriquer des armes nucléaires.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Les deux photos satellite s’étalent en première page du Joongang Ilbo ce matin. Un nouveau bâtiment long de 120 mètres est apparu, juste à côté d’une usine similaire qui cache des cascades de centrifugeuses qui enrichissent l’uranium.

« Des caméras infrarouges utilisées par les services de renseignement sud-coréen et américain ont détecté de la chaleur quand les centrifugeuses de la nouvelle usine ont commencé à fonctionner », écrit le quotidien, qui cite une source anonyme de l’agence d’espionnage sud-coréenne.

Armes à l'uranium

Le régime de Pyongyang doublerait ainsi sa capacité d’enrichissement d’uranium. De quoi fabriquer entre trois et cinq bombes par an. Si le régime a déjà effectué plusieurs essais de bombes au plutonium, il concentre à présent ses efforts sur des armes à l’uranium, plus faciles à construire.

La dernière étape consiste à miniaturiser ses ogives pour pouvoir les placer au sommet d’un missile. Le mois dernier, le commandant des forces américaines en Corée du Sud s’est fait alarmiste. Il a estimé que les ingénieurs nord-coréens disposaient désormais de l’expertise nécessaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail