Accéder au contenu principal
Australie

L'Australie durcit encore un peu sa politique d'immigration

Australia's Prime Minister Tony Abbott addresses the Australia-China state and provincial leaders forum, also attended by China's President Xi Jinping, in Sydney November 19, 2014.
Australia's Prime Minister Tony Abbott addresses the Australia-China state and provincial leaders forum, also attended by China's President Xi Jinping, in Sydney November 19, 2014. REUTERS/Jason Reed
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Déjà connue pour sa politique d'immigration très stricte, l'Australie a de nouveau durci sa législation pour décourager les clandestins. Le gouvernement conservateur va réintroduire une loi déjà en vigueur sous de précédents gouvernements. Celle des visas provisoires qui empêcheront les réfugiés de rester définitivement dans le pays.

Publicité

Trois ans, pas plus. Ce sera désormais le temps de séjour maximum accordé aux réfugiés.

Pour le Premier ministre conservateur Tony Abbott, la nouvelle loi représente « la pièce finale de la politique australienne » en matière d'immigration. Les visas temporaires viennent en effet compléter un arsenal déjà très sévères de mesures, pour décourager toutes tentatives d'installation d'immigrants dans le pays, pour la plupart Irakiens, Iraniens et Afghans.

A cet effet, l'Australie renvoie déjà régulièrement des centaines d'immigrants vers des camps de rétentions, notamment en Papouasie-Nouvelle Guinée. Au bout de trois ans, les autorités se réservent donc le droit de réévaluer les demandes des migrants en fonction de la situation dans leurs pays d'origine.

En échange de l'adoption de la loi, le gouvernement a toutefois fait quelques concessions. Il a accepté de recueillir 1500 demandeurs d'asile, dont près de 500 enfants, qui vivent actuellement dans des centres de rétention « off-shore ». Enfin, autre contrepartie, le quota annuel de réfugiés autorisés à s'installer sur l'île-continent sera doublé pour atteindre plus de 18 500 personnes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.