Accéder au contenu principal
Malaisie

La Malaisie sous les eaux, son Premier ministre joue au golf

Barack Obama et le Premier ministre malaisien Najib Razak conversent sur un green de golfe d'une base militaire de Hawaï, où le président américain passe ses vacances, le 24 décembre 2014.
Barack Obama et le Premier ministre malaisien Najib Razak conversent sur un green de golfe d'une base militaire de Hawaï, où le président américain passe ses vacances, le 24 décembre 2014. REUTERS/Hugh Gentry
Texte par : RFI Suivre
2 min

Les Malaisiens sont indignés. Pendant que le pays traverse les pires inondations de ces trois dernières décennies - plus de 100 000 personnes ont été évacuées - le Premier Ministre Najib Razak joue au golf avec le président américain Barack Obama. La photo abondamment relayée sur les réseaux sociaux a provoqué la colère de la population. Sous la pression, le chef du gouvernement a écourté ses vacances et sera de retour dans le pays samedi 27 novembre pour superviser les opérations d'urgence.

Publicité

Le contraste est saisissant. Certains internautes n'ont d'ailleurs pas hésité à afficher côte à côte une photo montrant des victimes avec de l'eau jusqu'à la taille tentant de sauver le peu qu'il leur reste et celle du Premier ministre malaisien posant avec le président Obama sur un terrain de golf à Hawaï.

Sous le feu des critiques pour ne pas avoir décrété l'état d'urgence et alors que la situation ne cesse d'empirer, le Premier Ministre a annoncé qu'il se rendrait dès samedi dans les zones sinistrées pour être au plus proche des victimes. La Malaisie fait face depuis plusieurs semaines à des inondations sans précédents. Des pluies diluviennes se sont abattues dans cinq Etats du nord. Plus de 100 000 personnes ont été évacuées dans des centres d'hebergements d'urgence. Et au moins cinq personnes ont perdu la vie.

Il y a deux jours, une centaine de touristes étrangers, hébergé dans un complexe hôtelier de l'Etat côtier de Pahang totalement coupé du reste du monde, ont pu être secourus par bâteaux et hélicoptères. Les prévisions météos annoncent pour les jours qui viennent d'importantes précipitations, qui pourraient désormais toucher les régions du sud de la Malaisie, jusqu'ici épargnées.

Vue aérienne de Kuala Tahan, le 24 décembre 2014.
Vue aérienne de Kuala Tahan, le 24 décembre 2014. REUTERS/Nazirul Roselan

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.