Accéder au contenu principal
Chine

Vente de porcs malades en Chine, un nouveau scandale alimentaire

Le scandale alimentaire concernant la vente de porc avariée en Chine a été révélé par une enquête de la télévision publique CCTV.
Le scandale alimentaire concernant la vente de porc avariée en Chine a été révélé par une enquête de la télévision publique CCTV. Capture d'écran CCTV
Texte par : RFI Suivre
1 min

Après le porc aux anabolisants et les cadavres flottants collectés dans la métropole de Shanghai, ce sont désormais des cochons malades qui font l'objet d'une nouveau scandale. Ils seraient contaminés par un « virus très contagieux », selon la presse officielle. L’histoire se passe à Gaoan, dans la province de Jiangxi dans le centre de la Chine, où plus de 2 millions de cochons sont abattus tous les ans.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

Le reportage choc, diffusé par la télévision d’Etat, donne la nausée. L’enquête de la CCTV montre des carcasses de cochons malades, traînées par terre, découpées à même le sol de l’abattoir. Le reportage interpelle les autorités. Huit fonctionnaires des services sanitaires et commerciaux de la ville de Gaoan ont été renvoyés, accusés d’être impliqués dans le trafic de viande impropre à la consommation. Douze suspects ont été arrêtés, un abattoir fermé et un autre détruit, selon le journal officiel Global Times.

Une délégation du ministère de l’Agriculture et du ministère de la Sécurité publique est arrivée sur place pour enquêter sur l’affaire. La viande aurait été vendue dans au moins sept provinces. Si l’on en croit le reporter de la CCTV, le commerce de la viande contaminée est très lucratif, avec un gain annuel de près de trois millions d’euros pour la seule ville de Gaoan, haut lieu de la production de viande de porc. Chaque année, 70 000 porcs seraient ainsi entrés dans la chaîne alimentaire sans que les autorités, probablement corrompues par les trafiquants, réagissent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.