Accéder au contenu principal
Indonésie / Transport

Vol AirAsia: plusieurs grandes parties de l’avion retrouvées en mer

Un membre des brigades de recherche des débris de l'avion d'AirAsia à bord du vaisseau indonésien KN Purworejo, le 3 janvier 2015.
Un membre des brigades de recherche des débris de l'avion d'AirAsia à bord du vaisseau indonésien KN Purworejo, le 3 janvier 2015. REUTERS/Beawiharta
Texte par : RFI Suivre
1 min

C’est la découverte la plus probante depuis la disparition de l’avion d’AirAsia en Indonésie, dimanche 28 décembre. Quatre «grandes parties» de l'appareil, qui transportait 162 personnes, ont été retrouvées au fond de la mer de Java. Pour l’instant, 30 corps ont été repêchés dans les eaux de la zone où le vol QZ8501 a disparu des écrans radars. Les recherches se poursuivent pour retrouver d’autres victimes Les autorités indonésiennes vont par ailleurs enquêter sur des «infractions» de la compagnie aérienne aux règles de vol.

Publicité

Avec notre correspondante à Jakarta, Marie Dhumières

Quatre majeures parties de l’avion ont maintenant été détectées au fond de la mer. Selon le chef des opérations de recherche, la plus grande partie mesure 18 mètres de long, et 5 mètres de large.

Des véhicules sous-marins télécommandés ont été déployés, mais n’ont pas pu récupérer d’images des morceaux de l’appareil à cause de courants trop violents. Les opérations ont généralement été compliquées samedi par le mauvais temps, et des vagues allant jusqu’à cinq mètres de haut. Les équipes de recherches espèrent cependant des avancées rapides dimanche. Les conditions météo devraient en effet être nettement meilleures.

Des spécialistes russes ont rejoint les équipes de recherches, équipées de lourds véhicules sous-marins qui devraient résister aux courants et 22 plongeurs russes spécialisés dans les recherches en eaux profondes sont également arrivés sur place. Ils devraient se concentrer sur la recherche des boites noires de l’appareil.

Les autorités indonésiennes ont par ailleurs suspendu tous les vols d’AirAsia entre Surabaya et Singapour. Elles ont déclaré que la compagnie n’avait pas de permis pour voler le dimanche 28 décembre, jour de l’accident.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.