Accéder au contenu principal
France / Inde / Climat

Réchauffement climatique: Fabius appelle l’Inde à faire des efforts

Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius (c) entouré par les médias à la conférence sur le climat à New-Delhi, jeudi 5 février 2015.
Le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius (c) entouré par les médias à la conférence sur le climat à New-Delhi, jeudi 5 février 2015.
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le ministre des Affaires étrangères français Laurent Fabius était à New Delhi ce jeudi 5 février pour une conférence sur le climat. Il y a rencontré le Premier ministre indien afin de discuter des efforts que peut faire le pays.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

L'Inde fait face à deux impératifs contradictoires. D'un côté, le pays cherche à se développer rapidement en relançant un secteur industriel en berne et en offrant de l'électricité aux 300 millions d'habitants qui ne sont pas raccordés au réseau. Cela devrait faire exploser la consommation de charbon, cette énergie très polluante qui est déjà la première source de génération de courant dans le pays.

Mais de l'autre, New Delhi a besoin de s'engager sur des chiffres de réductions de gaz à effets de serre afin de ne pas s'isoler diplomatiquement. Les Etats-Unis et la Chine l'ont déjà fait, mais l'Inde, troisième plus grand émetteur de carbone au monde, a toujours été réticente.

Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, reste cependant optimiste : « La situation en Inde n’est pas la même que la situation en Chine. Il peut y avoir un décalage dans le temps. Pour eux, ça représente un très gros effort, mais ce qui est important, c’est qu’ils veulent qu’on arrive à un accord. Le Premier ministre a tout à fait conscience du problème. D’ailleurs, c’est un des points sur lesquels il a fait sa réputation quand il dirigeait le Gujarat. »

L'Inde a en effet annoncé son intention d'installer 100 gigawatts (GW) d'énergie solaire d'ici à 2020. Un objectif ambitieux, voire irréalisable pour certains, mais qui a l'avantage de montrer qu'il a l'intention de sortir du tout-charbon. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.