Chine

Chine: Pékin veut relancer une économie qui s'essouffle

En 2014, la croissance économique est descendue à son niveau le plus faible depuis 25 ans.
En 2014, la croissance économique est descendue à son niveau le plus faible depuis 25 ans. REUTERS/Petar Kujundzic/Files

L'économie chinoise donne des signes d'essoufflement. Pour relancer la machine, les autorités poussent les Chinois à dépenser et investir.

Publicité

Les usines chinoises ont tourné au ralenti en janvier pour le deuxième mois consécutif. L'activité manufacturière n'avait plus connu cela depuis plus de deux ans. La croissance économique est descendue en 2014 à son niveau le plus faible depuis 25 ans, à 7,4% de progression du PIB. 

Dans ce contexte, l'inflation est passée sous les 1% en janvier, faisant craindre la déflation. Afin d'enrayer ce phénomène inquiétant, la banque centrale chinoise vient d'annoncer une baisse de la rémunération de l'épargne, afin de dissuader les Chinois de constituer un bas de laine, et une baisse de même importance du taux d'intérêt des prêts, afin de les inciter à s'endetter. 

L'objectif est de dynamiser la consommation des ménages, afin d'en faire le moteur de la relance économique. Une politique déjà mise en œuvre dans d'autres pays à la recherche de relais de croissance, comme les Etats-Unis ou le Japon. Sauf que pour la Chine, c'est une nouveauté.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail