Chine

Les 3000 députés chinois se réunissent pour leur session annuelle

Le président chinois Xi Jinping (à gauche) au côté de son Premier ministre Li Keqiang, le 3 mars 2015 à Pékin.
Le président chinois Xi Jinping (à gauche) au côté de son Premier ministre Li Keqiang, le 3 mars 2015 à Pékin. REUTERS / Jason Lee

La session annuelle du parlement chinois, l’Assemblée nationale populaire, s’ouvre ce jeudi. Les quelques 3000 députés, réunis qu’une seule fois par an pendant une semaine, vont se pencher sur au moins quatre grands thèmes : défense, croissance, environnement et corruption.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

D’abord, il y a le budget militaire. Le Premier ministre Li Keqiang devrait annoncer une hausse d’environ 10 % pour 2015. C’est moins que les 12,2 % de l’année dernière, mais Pékin semble décidé à moderniser son armée, pour mieux montrer ses muscles dans les querelles territoriales qui opposent la Chine à ses voisins, comme le Japon ou le Vietnam.

Aucune cure d’austérité n’attend donc la plus grande armée du monde, dans un contexte économique pourtant moins rose que ces deux dernières décennies. Comment relancer la croissance ? Ce sera le deuxième grand chantier. Li Keqiang proposera un « nouveau modèle économique » axé sur la consommation intérieure et un développement plus durable.

Car la pollution – et c’est le troisième sujet – inquiète les Chinois. L’Assemblée pourrait donc adopter de nouvelles lois pour la protection de l’environnement.

Enfin, la lutte anti-corruption sera au programme. 39 députés ont été expulsés du Parlement cette année, et les autorités promettent de redoubler les efforts pour assainir le Parti communiste.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail