Japon

Misao Okawa, doyenne de l'humanité: «Ces 117 ans sont passés vite»

Misao Okawa, personne la plus âgée au monde, a fêté ses 117 ans jeudi 5 mars 2015.
Misao Okawa, personne la plus âgée au monde, a fêté ses 117 ans jeudi 5 mars 2015. REUTERS/Kyodo

Vêtue d'un kimono rose avec une fleur assortie dans les cheveux, la Japonaise Misao Okawa fêtait ses 117 ans printemps ce jeudi 5 mars. Elle a reçu la presse et le maire de la ville d’Osaka où elle réside, entourée de sa famille.

Publicité

Misao Okawa a certes perdu de sa vivacité ces dernières années, selon le personnel de la maison de retraite où elle habite, mais elle a toujours bon appétit et dans l’ensemble, elle est en bonne santé. « Ces 117 ans sont passés assez vite », a répondu la vieille dame à une question du maire d’Osaka venu lui apporter des fleurs. Issue d’une famille de fabricants de kimonos, Misao est la dernière Japonaise née au XIXe siècle, en 1898 précisément.

L'archipel nippon détient le record du nombre de centenaires, ils étaient près de 59 000 l’an dernier. L'espérance de vie y atteint plus de 80 ans pour les hommes et 86 pour les femmes.

Les chercheurs se sont beaucoup interrogés sur les raisons de cette longévité exceptionnelle. Il y a d'abord les dispositions génétiques, puis une alimentation particulière, à base de poissons, de riz et de légumes riches en anti-oxydants; et les études montrent d'ailleurs que les Japonais installés à l'étranger vivent moins longtemps. Le mode de vie compte aussi, notamment le maintien des liens familiaux et le respect des anciens.

Enfin pour défier le temps, comme les Japonais, quelques conseils : respirez, méditez et bougez. Et ce n'est pas l'athlète Hidekichi Miyazaki - un Japonais, encore une fois - qui dira le contraire, lui qui à 104 ans, 1m53 et 42 kg courait encore le 100 m en 2014...

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail