Accéder au contenu principal
Philippines / Indonésie

Exécutions en Indonésie: un sursis pour Mary Jane Veloso

La Philippine Mary Jane Veloso devait être exécutée mardi 28 avril. Contre toute attente, elle a obtenu un sursis.
La Philippine Mary Jane Veloso devait être exécutée mardi 28 avril. Contre toute attente, elle a obtenu un sursis. REUTERS/Beawiharta
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Indonésie, huit personnes ont été exécutées ce mercredi 29 avril pour trafic de drogue. Parmi les neuf condamnés à mort, une Philippine a finalement obtenu un sursis à la dernière minute. Venue en tant que femme de ménage en Indonésie, son recruteur s'est rendu mardi aux autorités philippines qui l'accusent de trafic d'êtres humains.

Publicité

Avec notre correspondante à Manille, Marianne Dardard

Passée la surprise, les Philippins se réjouissent du sursis accordé à Mary Jane Veloso. A Manille, certains ont passé la nuit à prier devant l'ambassade d'Indonésie. Il faut dire que le cas de cette femme de ménage, considérée ici comme une victime du trafic d'êtres humains, émeut beaucoup. C'est une mère célibataire de deux enfants en bas âge. Son arrestation a eu lieu alors qu'elle partait pour la première fois à l'étranger.

Mardi 28 avril, l'espoir était très faible. Mary Jane elle-même avait fait ses adieux à sa famille, et choisi sa tenue pour l'exécution. A quelques heures du moment fatidique, le département des Affaires étrangères philippin lui-même indiquait que tout espoir de sauver la ressortissante était perdu.

Retournement de situation ce mercredi 29 avril. Mary Jane Veloso obtient un sursis et ne se trouve plus sur l'île prison où ont lieu les exécutions. Elle n'est pas tirée d'affaire pour autant : l'exécution n'a pas été annulée, il s'agit d'une suspension. Car comme pour le Français Serge Atlaoui, sa demande de recours a déjà été rejetée.

La seule chose qui change, c'est qu'en théorie, ce sursis permet à Mary Jane Veloso d'éventuellement témoigner dans le cadre de la procédure judiciaire lancée aux Philippines pour trafic d'êtres humains contre son recruteur, avant que Mary Jane Veloso n'arrive en Indonésie avec une valise contenant de la drogue. Mais l'Indonésie, elle, peut toujours ensuite décider de son exécution.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.