Accéder au contenu principal
Chine

Mini-crash boursier en Chine: les boursicoteurs déchantent

La Bourse de Shanghai a rebondi de façon spectaculaire, grimpant de 5,76%, le 9 juillet 2015, après une dégringolade interminable.
La Bourse de Shanghai a rebondi de façon spectaculaire, grimpant de 5,76%, le 9 juillet 2015, après une dégringolade interminable. ( Photo : Reuters )
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Rebond ce jeudi pour les bourses chinoises après une chute vertigineuse des titres ces derniers jours. Le gouvernement semble prêt à tout pour contrôler la situation, lançant tout un arsenal de mesures pour stabiliser le marché et calmer la colère des petits actionnaires. Il faut savoir que 99 % de tous les investisseurs en bourse sont des particuliers qui voient leurs économies fondre comme neige au soleil. Rencontre avec l'une des perdantes du plongeon des bourses.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin,  Heike Schmidt

Lorsque Cao Yifan a vu les titres en bourse s'envoler, avec des gains de 150 % en seulement un an, elle s'est mise à rêver. « J'ai suivi mes amis puisque leurs familles connaissaient déjà bien la bourse, raconte la jeune femme de 28 ans. C'est un peu comme des paris. Moi, j'ai acheté des parts dans des entreprises environnementales. Comme le gouvernement avait fait des annonces en faveur de l'économie verte, ces actions grimpaient incroyablement haut. »

Cette publicitaire dans une maison d'édition a investi 20 000 yuans   près de 3 000 euros  , le double de ce qu'elle gagne par mois. Au début, les profits ont été à la hauteur de ses rêves, mais les turbulences boursières lui ont fait perdre la moitié de son investissement.

« J'ai voulu encaisser gros, avoue la jeune femme. Il est clair qu'il y a des hauts et des bas à la bourse, mais je ne m'attendais pas à perdre tout mon argent. Il vaut mieux ne pas tout mettre dans des actions. C'est une leçon que je retiendrai. Tout ça n'est pas trop grave pour moi, j'ai des revenus réguliers, mais pour les gens qui ne vivent que de ça, l'effet est énorme. »

Cao Yifan a décidé d'attendre en espérant que le gouvernement réussira enfin de stopper la dégringolade.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.