Accéder au contenu principal
Afghanistan

Afghanistan: l'organisation Etat islamique augmente son influence

Le mollah Omar, le chef suprême des talibans, entouré de ses troupes, en 1996. Depuis l'annonce de sa mort, en juillet 2015, les talibans sont en crise.
Le mollah Omar, le chef suprême des talibans, entouré de ses troupes, en 1996. Depuis l'annonce de sa mort, en juillet 2015, les talibans sont en crise. AFP PHOTO / BBC TV / BBC NEWSNIGHT / FILES
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’organisation Etat islamique étend son influence en Afghanistan face aux talibans. C’est ce que nous apprend un rapport de l’ONU. Des groupes qui ont fait allégeance à l’EI ou qui s’en déclarent proches ont été signalés dans 25 des 34 provinces du pays.

Publicité

Au total, 10% des insurgés en Afghanistan seraient membres de l’organisation Etat islamique selon le rapport onusien qui cite les estimations de l’armée afghane. Sachant cependant que les allégeances peuvent changer en fonction des victoires pendant la saison des combats... Les nouveaux venus sont surtout recrutés dans les rangs des talibans, en crise depuis l’annonce, fin juillet, de la mort du mollah Omar ; d’autant que la direction actuelle est en faveur d’une future négociation avec le gouvernement, ce que certains talibans refusent.

L’organisation EI recrute aussi à l’étranger : ce sont d’ailleurs les combattants venus de Syrie et d’Irak qui constituent le noyau dur du groupe en Afghanistan. D’autres, souvent des anciens d’al-Qaïda, ont fui le Pakistan et l’Ouzbékistan.

« Nouvelle menace potentielle »

Mais l’OEI ne combat que rarement les talibans, plutôt l’armée afghane, qui, pour le moment considère plus l’organisation comme une « nouvelle menace potentielle » que comme une « menace immédiate ». Car, si elle s’est implantée dans le pays, elle n’en contrôle pas de larges portions.

Ces derniers temps l’organisation Etat islamique a augmenté sa propagande en anglais, signe, selon le rapport, d’une compétition accrue avec les talibans. Des talibans qui tentent d’apparaître comme le seul groupe légitime menant une « guerre islamique » en Afghanistan, et qui ont récemment condamné une vidéo d’exécution à l’explosif de l’EI, malgré les atrocités qu’eux-mêmes ont commises en quatorze ans d’insurrection.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.