Accéder au contenu principal
Indonésie

Incendies en Indonésie: Jakarta accepte enfin l'aide internationale

L'Indonésie est en proie à d'incontrôlables incendies, qui provoquent depuis des semaines des dégagements de fumées toxiques dans le ciel d'Asie du Sud-Est. Province de Riau, Sumatra, le 23 septembre 2015.
L'Indonésie est en proie à d'incontrôlables incendies, qui provoquent depuis des semaines des dégagements de fumées toxiques dans le ciel d'Asie du Sud-Est. Province de Riau, Sumatra, le 23 septembre 2015. REUTERS/Regina Safri
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le gouvernement indonésien vient finalement d'accepter l’aide internationale pour combattre les incendies de forêt qui provoquent depuis des semaines des dégagements de fumées toxiques dans le ciel des pays d’Asie du Sud-Est. Le président indonésien Joko Widodo est arrivé ce vendredi 9 octobre à Riau, sur l’île de Sumatra. Une visite très attendue, dans l'une des régions les plus touchées par les incendies.

Publicité

Avec notre correspondante à Jakarta,  Marie Dhumieres

Depuis des semaines, les habitants vivent dans le brouillard, à cause de la fumée toxique qui se dégage des feux de forêt. Ce vendredi, le président indonésien les a rassurés : le cauchemar devrait bientôt prendre fin.

« L’aide internationale arrive, a déclaré le président Joko Widodo. Plusieurs pays ont accepté de nous aider : il s’agit de Singapour, de la Malaisie, de la Corée, de la Russie, de l’Australie et de la Chine. Pour l’instant, nous avons reçu aujourd'hui l’aide de Singapour, le reste commencera sûrement à arriver à partir de dimanche (...) Notre priorité pour l’instant, c’est le sud de l’île de Sumatra. Selon nos derniers rapports, la zone la plus affectée par les incendies, c’est toujours le sud de Sumatra ». Les avions arrivés de Singapour sont de gros bombardiers d’eau.

Le président indonésien, Joko Widodo, s'est rendu vendredi 9 octobre sur l'île de Sumatra, une des régions les plus touchées par les incendies.
Le président indonésien, Joko Widodo, s'est rendu vendredi 9 octobre sur l'île de Sumatra, une des régions les plus touchées par les incendies.

Dégagements toxiques

Les avions bombardiers indonésiens ne peuvent en effet contenir que deux ou trois tonnes d’eau. Le président l’admet aujourd’hui : ce n’est pas assez. L’Indonésie est confrontée au même problème tous les ans à cette période de l’année. Les feux illégaux de forêt et de terres agricoles permettent de préparer la terre pour les plantations, mais les dégagements toxiques plongent une partie de l’Indonésie et des pays voisins dans un brouillard nocif. Comme chaque année, Singapour supplie le gouvernement indonésien d’accepter son aide. Ce vendredi, l’appel a enfin été entendu. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.