Philippines / Catastrophes naturelles

Philippines: le typhon Koppu fait un mort et huit disparus

Le typhon Koppu a touché le nord des Philippines, accompagné de rafales soufflant jusqu'à 210 km/h et de pluies torrentielles.
Le typhon Koppu a touché le nord des Philippines, accompagné de rafales soufflant jusqu'à 210 km/h et de pluies torrentielles. AFP PHOTO

Le puissant typhon Koppu a frappé ce dimanche 18 octobre le nord des Philippines. Il a déjà dévasté des maisons et provoqué des glissements de terrain. Un adolescent a été tué à Manille, lorsqu'un arbre s'est abattu sur sa maison. Au moins huit personnes sont également portées disparues et plus de 23 000 personnes ont dû fuir leur domicile.

Publicité

Avec notre correspondance à Manille,  Marianne Dardard

Plus de 16 000 personnes ont été évacuées à Luzon, où vit la moitié de la population. La principale île du nord de l'archipel reste en alerte, tandis que le typhon Koppu continue de se mouvoir très lentement, à 5 km/h à la mi-journée. Les pluies torrentielles ont provoqué de nombreuses coupures de courant et de fortes inondations, rendant des routes impraticables. Désormais, on craint en plus des glissements de terrain dans les montagnes de la cordillère. 

Evacuations forcées

Les autorités ne veulent pas revivre l'horreur du supertyphon Haiyan, en novembre 2013. A l'époque, plus 7 000 personnes avaient péri. Désormais, les évacuations forcées sont plus fréquentes. Les maires disposent notamment d'une liste de procédures à suivre avant l'arrivée d'un typhon et les autorités surveillent avec attention la montée des cours d'eau.

A Manille, la capitale, le vent continue de souffler. Lundi, les écoles resteront fermées. Le typhon Koppu devrait continuer à s'abattre sur les Philippines pendant encore deux jours.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail