Chine

Chine: opération antiterroriste dans le Xinjiang

Photo d'illustration: forces de sécurité à Urumqi dans région du Xinjiang, le 29 juin 2013.
Photo d'illustration: forces de sécurité à Urumqi dans région du Xinjiang, le 29 juin 2013. Reuters

Depuis les attentats de Paris, Pékin rappelle avec insistance que la Chine aussi est victime du terrorisme international. Comme pour apporter une preuve pour cette menace islamiste qui pèse sur le pays, les autorités ont officiellement confirmé avoir tué 28 membres d’un groupe terroriste dans le Xinjiang, région qui compte quelque 10 millions d'Ouïghours, des musulmans turcophones et dont une frange radicalisée est visée par une importante campagne de répression.

Publicité

Avec notre correspondante à Pékin, Heike Schmidt

« Frapper fort » est la devise d’une implacable campagne de répression que la Chine mène au Xinjiang. Au total, 181 « groupes terroristes » auraient été démantelés depuis un attentat qui a fait une quarantaine de victimes à Urumqi en mai 2014. Jusqu’à présent, presque rien ne filtrait sur ces opérations policières – mais l’exécution d’un otage chinois par le groupe Etat islamique semble avoir changé la donne.

Au lendemain de l’annonce de sa mort, le gouvernement confirme avoir tué 28 membres d’un « groupe terroriste », après une chasse à l’homme de 56 jours. Des policiers soutenus par des paysans auraient traqué les assaillants qui avaient tué 16 personnes dans une mine de charbon lors d’une attaque au couteau le 18 septembre dernier. Aucun média officiel chinois n’avait rapporté cet incident au moment des faits.

Aujourd’hui, les autorités locales confirment que l’attaque sanglante a été commanditée par des « organisations extrémistes étrangères ». Le moment choisi pour cette affirmation n’est pas anodin : Pékin cherche depuis longtemps l’appui des puissances occidentales pour sa lutte anti-terroriste, les accusant de ne pas prendre au sérieux les violences dont nombre de Chinois sont victimes.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail