Accéder au contenu principal
Corée

Les deux Corées renouent le dialogue

Le vice-ministre sud-coréen de l'Unification, Hwang Boogi, et le directeur adjoint du Comité nord-coréen pour la réunification pacifique, Jon Jong Su, se sont rencontrés ce vendredi 11 décembre dans la zone industrielle de Kaesong
Le vice-ministre sud-coréen de l'Unification, Hwang Boogi, et le directeur adjoint du Comité nord-coréen pour la réunification pacifique, Jon Jong Su, se sont rencontrés ce vendredi 11 décembre dans la zone industrielle de Kaesong Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le dialogue a repris timidement sur la péninsule coréenne : des vice-ministres des deux Corées se rencontrent ce vendredi 11 décembre en territoire nord-coréen, dans le complexe industriel conjoint de Kaesong. Ce sont les premiers pourparlers de ce type depuis deux ans. Les relations entre les deux frères ennemis se sont beaucoup dégradées depuis deux attaques militaires nord-coréennes en 2010. Ces nouvelles négociations de haut niveau visent à consolider un accord qui avait permis en août d'apaiser une nouvelle hausse des tensions militaires.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Le sourire crispé, les délégués des deux Corées se sont serrés la main devant les caméras. Les pourparlers de ce niveau sont rares, mais les sujets abordés - et les résultats attendus - restent modestes. La trop délicate question du programme balistique et nucléaire de Pyongyang devrait être évitée. Séoul tente plutôt de convaincre le Nord d'organiser plus régulièrement des réunions de familles séparées par la frontière.

De son côté, le régime de Kim Jong-un souhaite relancer les voyages de touristes sud-coréens dans son parc naturel des monts Geumgang. Ces voyages, importantes sources de devises, sont interrompus depuis 2008, après qu'une touriste du Sud a été abattue par des soldats du Nord.

Les deux Corées ont intérêt à calmer les tensions : le régime se trouve de plus en plus isolé, alors que son bilan en matière de droits de l'homme est discuté en ce moment au conseil de sécurité de l'ONU. De son côté, Séoul parle beaucoup de réunification mais sans rien proposer de concret. Un accord sur les familles séparées serait une victoire pour la présidente Park Geun-hye.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.