Accéder au contenu principal
INDE

Inde: la démonstration de force de l’organisation nationaliste RSS

Le véhicule de Mohan Bhagwat, chef de l'organisation nationaliste hindouiste, RSS, en inspection devant les milliers de fidèles à Pune, Inde, le 03 janvier 2016.
Le véhicule de Mohan Bhagwat, chef de l'organisation nationaliste hindouiste, RSS, en inspection devant les milliers de fidèles à Pune, Inde, le 03 janvier 2016. REUTERS/Danish Siddiqui
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Inde, l'organisation Rashtriya Swayamsevak Sangh, plus connue sous ses initiales RSS, a tenu un gigantesque rassemblement dans l'ouest du pays dimanche 03 janvier 2016. Ce meeting, le plus important depuis 2010, coïncide avec une certaine résurgence de la popularité de cette organisation hindouiste controversée, accusée d'être derrière l'assassinat de Gandhi et interdite à plusieurs reprises depuis l'indépendance.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Antoine Guinard

Près de 150 000 sympathisants hindouistes ont répondu présent à l'appel du RSS dimanche, 03 janvier 2016, à Pune, selon les organisateurs. Le chef de l'organisation Mohan Bhagwat, reconnaissable à son imposante moustache blanche s'est adressé à une marée humaine, constituée presque exclusivement d'hommes.

Les volontaires du RSS étaient immédiatement reconnaissables à leur célèbre uniforme: short et chaussette Kakis, chemise blanche retroussée et couvre-chef noir.

Ce rassemblement s'apparentait à une véritable démonstration de force. Un des organisateurs a d'ailleurs déclaré à la presse indienne que l'objectif à Pune était « de montrer la discipline de la famille nationaliste hindoue ». Ce type d'évènement ainsi que les exercices quasi militaires pratiqués régulièrement par les membres du RSS lui valent souvent d'être taxé d'organisation fasciste.

Fondée en 1925, cette organisation se défend d'être politique et préfère se définir comme culturelle, défendant les valeurs de l'hindouisme. Réputé pour son hostilité envers la communauté musulmane, le RSS est avant tout le parent idéologique du BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir en Inde, sur lequel elle continue d'exercer une forte influence.

La grande majorité des hauts cadres du BJP en sont issus, y compris l'actuel Premier ministre Narendra Modi.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.