Accéder au contenu principal
Pakistan / Himalaya

Pakistan: trois alpinistes ont réussi l'ascension hivernale du Nanga Parbat

Le mont Nanga Parbat, au Pakistan, photographié le 13 juin 2014
Le mont Nanga Parbat, au Pakistan, photographié le 13 juin 2014 GOHAR ABBAS / AFP
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Exploit dans l’Himalaya pakistanais. Trois alpinistes viennent d’achever la première ascension hivernale du Nanga Parbat. Surnommée la « montagne tueuse », ce sommet est réputé pour être l’un des plus difficiles à vaincre.

Publicité

Avec notre correspondant à IslamabadMichel Picard

Depuis sa conquête en 1953, aucune cordée n’avait atteint en hiver les 8 125 mètres du Nanga Parbat, neuvième plus haut sommet du monde situé dans le nord du Pakistan. L’Italien Simone Moro, l’Espagnol Alex Txikon et le Pakistanais Ali Sadpara viennent donc d’inscrire leurs noms dans l’histoire. Une quatrième alpiniste a été contrainte de s’arrêter à quelques mètres du sommet du plus occidental des 8 000.

Les particularités du Nanga Parbat, qui signifie en ourdou la montagne nue, sont ses 4 000 mètres de face et l’un des plus grands dénivelés du monde à partir du camp de base situé à 4.100 mètres, sans compter les avalanches permanentes et l’escarpement de sa voie classique. Depuis les premières tentatives, plus de 60 alpinistes ont péri dans celle que l’on surnomme la montagne tueuse. Et en 2013, dix alpinistes étrangers ont été tués avec leur guide dans une attaque revendiquée par les talibans.

Les tentatives d’ascension avaient ensuite étaient limitées par des restrictions de visas. Mais en ce début d’année, pas moins de cinq expéditions devaient se lancer à l’assaut du Nanga Parbat. Des 14 sommets de plus de 8000 mètres, tous himalayens, il n’en reste désormais qu’un seul à ne pas avoir été gravi l’hiver, le K2 et ses 8.611 mètres, lui aussi en territoire pakistanais.

Alex Txikon annonce sur Twitter que les trois alpinistes ont atteint le cime du Nanga Parbat et que l'Espagnole Tamara Lunger a été contrainte de s'arrêter quelques mètres en dessous du sommet

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.