Japon / Démographie

Japon: un million de Japonais en moins en 5 ans

Un passant regarde les cotations à la Bourse dans une vitrine d'un courtier,à Tokyo, le 26 février 2016.
Un passant regarde les cotations à la Bourse dans une vitrine d'un courtier,à Tokyo, le 26 février 2016. REUTERS/Yuya Shino

La population japonaise a diminué de près de 1 million ces 5 dernières années, selon le tout dernier recensement publié vendredi 26 février. C’est une première depuis 1920, l’année des premiers recensements effectués dans le pays. Population vieillissante, taux de natalité bas, immigration restreinte, et croissance en berne, les défis sont multiples.

Publicité

Ce n’était un secret pour personne, mais les chiffres viennent ici confirmer une tendance. Le Japon vieillit vite, on le savait, c’est même le pays qui vieillit le plus vite au monde. Le chiffre est impressionnant : d’après le dernier recensement, l’archipel a perdu un million d’habitants en cinq ans.

Face à ce déclin, le Premier ministre Shinzo Abe s’est fixé pour objectif d’enrayer le phénomène. Trop tard, disent les spécialistes. A ce rythme, avec un taux de natalité de 1.4 enfant par femme et une politique d’immigration au compte-goutte, la population japonaise risque encore de reculer.

Les jeunes Japonais ont dû s’habituer à vivre dans un pays de « retraités ». Un tiers de la population a plus de 65 ans. Dans un demi-siècle, ce sera 40 %. Avec un enjeu de société majeur : le nombre de salariés en âge de travailler diminue. Et forcément, c’est tout le système de santé qui risque d’en pâtir.

L’économie japonaise a reculé d’une place, elle n’est plus que troisième derrière la Chine. Si le phénomène perdure, le Japon passera de 127 millions d’habitants à 87 millions d’ici 2060.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail