Accéder au contenu principal
Mer de Chine

Philippines et Etats-Unis main dans la main en mer de Chine

Le navire de guerre américain USS Curtis Wilbur, en mer des Philippines (photo d'archives, 2013).
Le navire de guerre américain USS Curtis Wilbur, en mer des Philippines (photo d'archives, 2013). REUTERS/U.S. Navy/Mass Communication Specialist 3rd Class Declan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Quelque 10 000 militaires américains et philippins ont débuté ce dimanche 3 avril leurs exercices militaires annuels conjoints. Ces exercices ont lieu en partie en mer de Chine, à proximité d’îlots dont la Chine clame la souveraineté mais qui sont également revendiqués par les Philippines. Les Philippines entendent ainsi montrer qu’elles sont prêtes à faire valoir leurs revendications territoriales, avec le soutien des Etats-Unis.

Publicité

Avec notre correspondant à ManilleGabriel Kahn

Très faible sur le plan militaire en comparaison de leurs voisins, mais confronté aux revendications territoriales de la Chine sur plusieurs îlots que cette dernière revendique en mer de Chine, l'Etat philippin a renforcé ces dernières années ses alliances militaires avec les Etats-Unis, le Japon et l’Australie. Des pays auxquels Manille a acheté des navires de guerre et des avions de combats. Les Philippines ont également ouvert cinq bases militaires à l’armée américaine le mois dernier.

Les exercices militaires conjoints entre les Philippines et les Etats-Unis qui débutent ce lundi vont permettre aux Philippines de déployer ce nouveau matériel au côté de celui de l’armée américaine.

Les autorités des Philippines affirment que ces exercices militaires de grande ampleur ne visent pas la Chine. Néanmoins, ils auront lieu en partie sur l’île de Palawan, située à proximité des îles Spratleys, dont plusieurs ilots ont été bétonnés et militarisés ces derniers mois par la Chine.

Les armées américaine et philippine envisagent notamment de réaliser un débarquement fictif pour capturer une « zone occupée illégalement par les forces étrangères ». Un grand nombre de véhicules militaires américains et d'équipements lourds sont arrivés aux Philippines la semaine dernière. Cependant, l’ambassade des Etats-Unis à Manille n’a pas précisé si ces équipements étaient destinés à être définitivement entreposés dans les bases militaires récemment ouvertes à l’armée américaine aux Philippines.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.