Accéder au contenu principal
Bangladesh

Bangladesh: le groupe EI revendique le meurtre d'un tailleur hindou

La semaine dernière, le 24 avril, des manifestants ont protesté à Dacca contre la vague de crimes perpétrés par des islamistes dans le pays.
La semaine dernière, le 24 avril, des manifestants ont protesté à Dacca contre la vague de crimes perpétrés par des islamistes dans le pays. STR / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un tailleur hindou a été assassiné à coup de hachettes dans le centre du Bangladesh, samedi 30 avril vers midi, par plusieurs hommes à moto. Le crime a rapidement été revendiqué par l'organisation Etat islamique à travers l'agence de presse du groupe terroriste. C'est le 5e homme en un mois à être tué de cette façon dans le pays par des groupes islamistes.

Publicité

Avec notre correspondant dans la région Sébastien Farcis

Les assaillants sont arrivés à moto, ont attiré le tailleur hors de son atelier avant de l'abattre d'un coup de machette, en pleine rue et à la lumière du jour, dans une ville de la grande banlieue nord de Dacca.

Dans sa revendication, l'organisation Etat islamique a affirmé que Nikhil Joardar, cet hindou de 50 ans, avait insulté le prophète Mahomet. En 2012, il avait été incarcéré pendant trois semaines pour avoir heurté les sentiments religieux de musulmans. Mais la plainte a ensuite été retirée.

Le groupe EI a déjà revendiqué l'assassinat d'un chrétien bangladais fin mars. Et depuis une semaine, il a signé le meurtre d'un universitaire de Dacca, alors qu'al-Qaïda a assumé l'assassinat de deux militants homosexuels.

Le gouvernement bangladais continue à nier la présence de ces groupes islamistes internationaux et accuse des factions locales, telles que Jamaat-ul-Mujahideen Bangladesh (JMB) et Ansarullah.

Mais très peu d'arrestations ont été réalisées depuis le début de cette vague de crimes contre des blogueurs, militants laïcs ou simples libres penseurs. Des meurtres qui ont coûté la vie à une dizaine de personnes en plus d'un an.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.