Accéder au contenu principal
Chine / Corruption

Chine: le bras droit de l'ex-président Hu Jintao jugé pour corruption

Ling Jihua, le bras droit de l'ancien président Hu Jintao, à Pékin, en mars 2013.
Ling Jihua, le bras droit de l'ancien président Hu Jintao, à Pékin, en mars 2013. REUTERS/Jason Lee/Files
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Un proche conseiller de l'ex-président chinois Hu Jintao, déjà exclu du Parti communiste pour des accusations d'abus de pouvoir et de corruption, va être déféré en justice. Ling Jihua était déjà tombé en disgrâce après la révélation de la mort accidentelle de son fils en mars 2012, au volant d'une Ferrari, en compagnie de deux jeunes femmes dénudées.

Publicité

Avec notre correspondante à Shanghai,  Angélique Forget

En Chine, la lutte anti-corruption menée par le président Xi Jinping s'apprête à faire une nouvelle victime de taille. Après plus de dix mois d'enquête, Ling Jihua, bras droit de l'ancien président Hu Jintao, va être déféré devant la justice pour corruption, abus de pouvoir et divulgation de secret d'Etat. La reconnaissance de sa culpabilité ne fait aucun doute.

Purge politique

Avec Ling Jihua, un nouveau haut dignitaire du Parti communiste chinois tombe pour « corruption » dans l'immense opération « mains propres » voulue par le président Xi Jinping. Le nettoyage du Parti n'épargnera personne. Cette purge politique a déjà mené à la condamnation de Bo Xilai, autrefois rival de Xi Jinping, ainsi qu'à celle de l'ancien chef de la sécurité intérieure, Zhou Yongkang.

La chute de Ling Jihua a commencé en 2012 lorsque son fils est mort au volant d'une Ferrari sur une route de Pékin avec, à son bord, deux jeunes femmes à moitié nues. L'affaire avait embarrassé le Parti. On lui reproche aussi le départ de son frère pour les Etats-Unis. Les autorités l'accusent enfin de divulguer des secrets d'Etat. Ling Jihua est surtout très lié à la Ligue de la jeunesse communiste que le président veut davantage contrôler.

L'ex-président Hu Jintao, qui avait fait de Ling Jihua son homme de main, affiche profil bas : il n'a émis aucun commentaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.