Inde / Climat / Environnement

Inde: nouveau record de chaleur, le thermomètre a atteint les 51 degrés

Alors que la canicule frappe l’Inde, des résidents remplissent leurs conteneurs vides avec de l'eau d’une citerne, le 11 mai 2016.
Alors que la canicule frappe l’Inde, des résidents remplissent leurs conteneurs vides avec de l'eau d’une citerne, le 11 mai 2016. REUTERS/Amit Dave

Le nord de l'Inde souffre d'une canicule exceptionnelle : le thermomètre est monté à 51 degrés au Rajasthan, la plus haute température jamais enregistrée dans le pays. Cette vague de chaleur frappe également la capitale New Delhi, où les pics de consommation d'électricité ont entrainé des coupures de courant.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi,  Sébastien Farcis

A New Delhi, les policiers ont reçu des liquides pour lutter contre la déshydratation et des écharpes rafraichissantes pour ne pas succomber sous le soleil de plomb. La principale gare distribue des « lassi », ces boissons au lait qui font baisser la température corporelle.

Malgré tout, les hôpitaux ont connu d'énormes afflux de patients déshydratés ou inconscients. En cause : le mercure est monté jusqu'à 47 degrés dans la capitale depuis plusieurs jours et a entrainé un record de demande d'électricité pour faire tourner les climatisations. L'offre ne peut cependant pas suivre et des quartiers entiers sont ainsi privés de courant pendant plusieurs heures en pleine après-midi. Les commerces les plus riches tournent alors aux générateurs qui répandent une fumée toxique dans l'air.

→ A (RE)LIRE : Sécheresse en Inde: un «manque de volonté» pour lutter contre ce fléau ?

Les services météo ont lancé une alerte en raison de la persistance de cette « forte vague de chaleur » pendant le week-end sur le nord et l'ouest de l'Inde, en particulier à New Delhi.

Le mois d'avril est déjà inscrit comme le plus chaud dans le monde depuis 1880. En Inde, cette canicule ne devrait pas s'arrêter avant plusieurs jours et les premières pluies arriveront dans le nord du pays que vers la mi-juin.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail