Accéder au contenu principal
Philippines

Philippines: Duterte continue à inciter au meurtre

Le président philippin Rodrigo Duterte à Davao dans le sud du pays, le 2 juin 2016.
Le président philippin Rodrigo Duterte à Davao dans le sud du pays, le 2 juin 2016. REUTERS/Lean Daval
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le nouveau président philippin, même élu, continue avec ses déclarations polémiques. Samedi soir, à l’occasion d’un discours télévisé, Rodrigo Duterte a appelé ses concitoyens à ne pas hésiter à abattre des trafiquants de drogues s’ils en ont l’occasion, leur promettant des primes. Après avoir fait campagne en arguant qu’il n’hésiterait pas à tuer des dizaines de milliers de criminels durant son mandat, Rodrigo Duterte souhaite désormais associer ses concitoyens à cet objectif.

Publicité

« N’hésitez pas à nous appeler ou à appeler la police ou sinon faite-le vous-même si vous avez des armes, vous avez mon soutien ». Rodrigo Duterte ne pouvait être plus clair dans son message lancé ce week-end lors d’un discours télévisé.

Son objectif d’éradiquer la criminalité dans son pays reste d’actualité, même plus que jamais. Le président philippin a ainsi promis des primes pour tout trafiquant de drogue tué : 107 000 dollars pour un baron de la drogue mort et à peine moins s’il est toujours en vie.

Une pratique déjà en vigueur dans une des principales localités du pays. A Cebu, le maire Tomas Osmena qui doit être investi le 30 juin prochain tout comme Rodrigo Duterte, a ainsi avoué avoir versé plus de 3 000 dollars de primes à des policiers qui ont abattu plusieurs barons de la drogue dans son agglomération.

Des pratiques condamnées par de nombreuses organisations de défense des droits de l’homme qui craignent des exécutions extrajudiciaires et la fin d’un état de droit.
Depuis l’élection de Rodrigo Duterte à la présidence du pays le 9 mai dernier, au moins quinze barons de la drogue auraient ainsi été tués selon la police philippine. Des forces de l’ordre qui tiennent tout de même à préciser que ces morts sont le fruit de la résistance de ces criminels et ne sont en aucun cas des exécutions extrajudiciaires.

→ A (RE) LIRE : Philippines: Rodrigo Duterte souhaite le rétablissement de la peine de mort

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.