Accéder au contenu principal
Inde

Inde: un appel d’air pour les investissements étrangers dans le pays

Le Premier ministre indien Narendra Modi.
Le Premier ministre indien Narendra Modi. reuters/Adnan Abidi
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Le Premier ministre indien Narendra Modi a annoncé ce lundi un assouplissement des règles permettant aux groupes étrangers d'investir et de produire en Inde. Une annonce politique et économique en réaction directe au départ annoncé ce week-end du gouverneur de la Banque centrale, très apprécié des investisseurs, considéré comme le garant de la sécurité économique de l'Inde, mais poussé à la démission par les ultranationalistes. Les explications de Jean Joseph Boillot, conseiller au club du CEPII.

Publicité

Les mesures annoncées sont des réponses pragmatiques, précises, à des dossiers qui étaient sur la table parce que des investisseurs étrangers avaient dit à Narendra Modi, "make in India, oui, mais on ne peut pas, nous, investir dans des secteurs comme cela si on n'a pas 100%", car il fallait à chaque fois passer par les fourches caudines d'un investisseur local, et c'était terrible...

Jean Joseph Boillot

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.