Accéder au contenu principal
Afghanistan

Afghanistan: les talibans s’emparent d’une ville proche de Kunduz

Les forces afghanes se préparent au combat durant une bataille contre les talibans dans la province de Kunduz, le 20 août 2016.
Les forces afghanes se préparent au combat durant une bataille contre les talibans dans la province de Kunduz, le 20 août 2016. BASHIR KHAN SAFI / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans le nord de l’Afghanistan, la prise par les talibans d'un important district très proche de Kunduz, la capitale régionale, signe leur retour loin de leur fief, dans le sud du pays.

Publicité

Les talibans ont attaqué Khanabad, à 30 km de Kunduz, juste avant l’aube ce samedi. La ville serait tombée en seulement quelques heures, selon le responsable du district, qui demandait depuis plusieurs jours l'envoi de renforts. Trop tard. Les forces afghanes stationnées sur place n'ont pas réussi résister à l'offensive coordonnée des talibans qui se sont empressés d'annoncer depuis le quartier général de la police que leurs troupes tenaient la ville.

L’année dernière, Kunduz avait été occupée pendant trois jours par les talibans. Cette nouvelle progression sème apparemment la panique chez les civils. De nombreuses familles auraient réussi à s'enfuir, mais des centaines d'autres pourraient se retrouver prises au piège au milieu du conflit, les principales routes autour de Kunduz étant désormais fermées par les combats.

Cette nouvelle offensive des talibans dans le Nord intervient une semaine après d'intenses combats dans le sud du pays, aux abords de la ville de Lashkar Gah, 200 000 habitants. Cette ville, capitale de la province du Helmand qui assure 80 % de la production d'opium mondial, est toujours menacée. Il avait fallu l'appui des Américains et des forces spéciales pour stopper l'avancée des talibans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.