Accéder au contenu principal
Chine

Mer de Chine: exercices conjoints menés par les marines chinoise et russe

Un navire de garde-côtes chinois en mer de Chine méridionale.
Un navire de garde-côtes chinois en mer de Chine méridionale. REUTERS/Nguyen Minh
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le jugement d'un tribunal arbitral de l'ONU avait récusé cet été les prétentions territoriales de la Chine en mer de Chine du Sud. Cette décision avait provoqué la colère de Pékin, qui ne cesse d'affirmer sa légitimité depuis, notamment avec des démonstrations de force. Pendant toute la semaine, la marine chinoise va mener des exercices militaires aux côtés de la marine russe dans ces eaux disputées.

Publicité

avec notre correspondant à Shanghai, Simon Leplâtre

Avec leurs costumes blancs, on différencie à peine les officiers russes et chinois. Lundi matin, les médias officiels ont publié des photos du lancement d’une semaine d’exercices militaires conjoints des marines de Chine et de Russie en mer de Chine méridionale.

C’est la cinquième fois que les deux puissances organisent ce type d’exercice depuis 2012, mais cette fois-ci, le lieu, c'est-à-dire la mer de Chine, est hautement symbolique.

La Chine a annoncé les opérations fin juillet : juste après le jugement du tribunal arbitral de l’ONU à La Haye, qui condamnait les prétentions territoriales de Pékin en mer de Chine du Sud.

Conflit territorial

Pékin revendique l’essentiel de ces eaux, riches en hydrocarbures et en poisson, et où transite le quart du commerce mondial. Y compris des zones très proches des côtes Philippines ou du Vietnam.

Si la Chine affirme qu’elle ne reconnaît pas la procédure intentée par les Philippines, elle n’a pas apprécié du tout, dénonçant un complot américain.

L’organisation du G20, la semaine dernière à Hangzhou près de Shanghai, sonnait comme une revanche : Chine et Russie s’y sont affichées comme les meilleurs alliés face aux pays occidentaux désunis. Vladimir Poutine en a profité pour dénoncer lui aussi le tribunal de l’ONU qui agace tant les Chinois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.