Philippines

Philippines: malgré sa méthode radicale, Duterte toujours très populaire

Le président Rodrigo Duterte lors d'une conférence de presse à Davao, le 21 août 2016.
Le président Rodrigo Duterte lors d'une conférence de presse à Davao, le 21 août 2016. REUTERS/Lean Daval Jr/File Photo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les premiers mois de sa présidence sont marqués par de nombreuses morts liées à la lutte contre les narcotrafiquants. Pour autant, aux Philippines, ils sont majoritaires à faire confiance au président Rodrigo Duterte. C'est ce qu'indiquent les enquêtes d'opinion publiées coup sur coup par les deux principaux instituts de sondage.

Publicité

Avec notre correspondante à ManilleMarianne Dardard

La popularité de Rodrigo Duterte reste intacte, trois mois après son arrivée au pouvoir. A en croire les sondages, les Philippins jugent leur président honnête dans sa volonté de mettre fin au narcotrafic.

Selon les médias locaux, la guerre antidrogue déclenchée par le président philippin a fait plus de 3 800 morts, tués par la police dans des opérations officielles, mais également par des concitoyens en-dehors de tout cadre légal.

A regarder de plus près les sondages, les Philippins pour autant n'approuvent pas forcément la méthode employée. Ils sont 71% à réagir négativement aux tueries de narcotrafiquants présumés. Et jugent « très important » que ces individus soient arrêtés et restent en vie.

La présidence philippine a accueilli ces résultats en réaffirmant ne cautionner ni « les exécutions sommaires » ni « les tueries extrajudiciaires ».

L'ONU et également l'Union européenne et les Etats-Unis ont exprimé leur vive inquiétude face à une campagne antidrogue jugée meurtrière.

Insultes et appels au meurtre: Rodrigo Duterte, le «Trump philippin»

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail