Accéder au contenu principal
Thaïlande

Thaïlande: les conséquences économiques de la mort du roi Rama IX

Des Thaïlandais arborent des portraits du défunt roi Rama IX, notamment sur ces billets de banque, le 14 octobre 2016 à Bangkok.
Des Thaïlandais arborent des portraits du défunt roi Rama IX, notamment sur ces billets de banque, le 14 octobre 2016 à Bangkok. REUTERS/Chaiwat Subprasom
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le décès du roi Bhumibol Adulyadej, alias Rama IX de Thaïlande, engage le pays dans une période d'incertitude qui pourrait fragiliser l'économie. L'instabilité de la Bourse de Bangkok ces derniers jours en a donné une première idée. Les autorités thaïlandaises prennent d'ores et déjà des dispositions pour limiter les impacts négatifs.

Publicité

Avec notre correspondant à Bangkok,  Arnaud Dubus

Dès que les rumeurs sur la mort du roi de Thaïlande sont apparues, la Bourse de Bangkok a chuté de 7 % en quelques heures. Une baisse due aux manœuvres des agents de change, mais qui donne une idée de l'impact de cet événement sur l'économie. Le vice-premier ministre en charge de l'Economie a indiqué qu'il voulait sanctionner ceux qui étaient derrière ces mouvements.

A plus long terme, le gouvernement s'inquiète des effets du décès royal sur le tourisme, lequel contribue à près de 20 % du produit intérieur brut (PIB). L'agence gouvernementale du tourisme a diffusé un message indiquant que les touristes étaient les bienvenus, mais qu'ils devaient s'adapter aux circonstances. Il leur est conseillé de s'habiller de manière respectueuse. Il a été demandé aussi aux propriétaires de bars et de night-clubs d'envisager une réduction de leurs activités.

Plus généralement, le royaume s'engage dans une période d'incertitude. D'autant plus que la disparition du roi intervient dans le cadre d'une situation politique troublée. Et le manque de prévisibilité est ce qui déplait le plus aux investisseurs étrangers. Ceux qui ont des projets d'investissements vont jouer la montre et attendre de voir comment les choses tournent.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.