Accéder au contenu principal
Thaïlande

Thaïlande: le sud du pays en proie à des inondations meurtrières

Des rues inondées par les eaux, dans le district Muang, province de Nakhon Si Thammarat. Thaïlande, le 6 janvier 2017.
Des rues inondées par les eaux, dans le district Muang, province de Nakhon Si Thammarat. Thaïlande, le 6 janvier 2017. REUTERS/Wirittipon Withandetsit
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le sud de la Thaïlande est victime, depuis le début du mois, de pluies torrentielles qui ont causé la mort d’au moins huit personnes. Des centaines de villes et de villages sont inondés, y compris sur les îles touristiques de Koh Samui et de Koh Phang-ngan. L’armée thaïlandaise a déployé des effectifs dans la zone pour aider aux secours.

Publicité

Avec notre correspondant à Bangkok,  Arnaud Dubus

Neuf provinces du sud de la Thaïlande sont sous les eaux. Des dizaines de milliers de familles sont affectées par ces pluies, inhabituelles durant cette période. Des villages sont inondés jusqu’au niveau des toits des maisons. La plupart des aéroports sont fermés. Les voies ferrées sont coupées et rares sont les routes qui peuvent encore être empruntées.

L’île de Koh Samui, un haut lieu du tourisme thaïlandais, est particulièrement touchée. Des touristes sont coincés dans leur hôtel, incapables de prendre un vol pour échapper au déluge. D’autres tournent la situation à leur avantage. Ils dévalent les rues inondées sur des canots pneumatiques.

Ces pluies diluviennes devraient encore se poursuivre pendant plusieurs jours. Les autorités mettent en garde contre les inondations éclair, particulièrement dans les villages au pied des montagnes. Le régime militaire a déployé des effectifs et des équipements dans la région, notamment pour transporter les habitants et les touristes en dehors des zones les plus inondées.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.