Accéder au contenu principal
Turkménistan

Turkménistan: le président Berdymoukhamedov réélu avec 98% des voix

Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, photographié ici le 2 juillet 2015, en Géorgie.
Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, photographié ici le 2 juillet 2015, en Géorgie. REUTERS/David Mdzinarishvili/File Photo
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président turkmène Gourbangouly Berdymoukhamedov, au pouvoir depuis 2006, a remporté sans surprise l'élection présidentielle du dimanche 12 février, en obtenant la quasi-totalité des suffrages dans ce pays d'Asie centrale, l'un des plus fermés au monde.

Publicité

L'autoritaire chef de l'Etat, qui affrontait huit candidats inconnus réduits à faire de la figuration, a été réélu pour un troisième mandat en recueillant officiellement 98 % des votes, a annoncé lundi 13 février, la Commission électorale lors d'une conférence de presse. Plus de 97 % des Turkmènes se sont rendus dimanche à ce scrutin.

« Le résultat de cette élection confirme votre grande autorité politique. Il témoigne d'une reconnaissance de vos services en tant que chef de l'Etat, mais aussi du soutien à votre action pour renforcer l'économie et améliorer le niveau de vie des citoyens du Turkménistan », a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans un message de félicitations.

Réélu pour 7 ans

Après deux mandats de cinq ans chacun, Gourbangouly Berdymoukhamedov doit cette fois rester au pouvoir au moins sept ans grâce à une réforme constitutionnelle adoptée en septembre, qui a également supprimé la contrainte d'âge maximal du président.

Dentiste personnel du premier président du pays Saparmourat Niazov devenu ministre de la Santé, Gourbangouly Berdymoukhamedov avait été élu une première fois en 2007 avec 89 % des votes, moins d'un an après la mort de M. Niazov, et reconduit en 2012 avec un score de 97,14 %.

Pour les experts, cette nouvelle élection dans ce pays riche en gaz de cinq millions d'habitants, majoritairement musulmans, était jouée d'avance, les médias libres et indépendants n'existant pas dans un Etat contrôlé d'une main de fer par M. Berdymoukhamedov.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.