Accéder au contenu principal
Corée du Sud

L'épave du Sewol émerge des flots, la Corée du Sud en émoi [Diapo]

L'opération de renflouement du ferry Sewol a commencé le 22 mars et pourrait durer plusieurs jours.
L'opération de renflouement du ferry Sewol a commencé le 22 mars et pourrait durer plusieurs jours. Yonhap via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
4 mn

L’opération de renflouage du ferry «Sewol» est en cours depuis le mercredi 22 mars. Le naufrage de ce bateau il y a trois ans avait fait 295 morts et 9 disparus, et provoqué un véritable traumatisme national. La majorité des victimes étaient des lycéens en voyage de classe. Les premières images du bateau en train d’être sorti de l’eau suscitent beaucoup une vive émotion, non seulement parmi les familles de victimes, mais aussi dans tout le pays. Un pays qui continue de pleurer ces jeunes disparus.

Publicité

avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

C’est une coque rouillée, couverte de vase, qui est en train de sortir lentement des eaux de la mer Jaune, devant tout un pays en émoi. Une opération de renflouage très complexe : le Sewol pèse près de 7 000 tonnes et il reposait à 40 mètres de profondeur dans une zone connue pour ses forts courants marins.

Pendant des mois, des plongeurs ont glissé 66 câbles sous l’épave. Des câbles ensuite tirés par deux énormes barges. Le bateau sera ensuite amené jusqu’au port de Mokpo, ce qui pourrait prendre plusieurs jours.

Une opération titanesque à laquelle assistent les familles de victimes depuis la côte. Ces familles ont dû beaucoup lutter pour obtenir du gouvernement ce renflouage. Elles espèrent ainsi pouvoir récupérer neuf corps qui n’ont jamais été retrouvés.

Et elles espèrent aussi que l’analyse de l’épave permettra de faire toute la lumière sur cette tragédie qui a été causée par une cascade d’erreurs : incompétence de l’équipage, corruption de l’armateur et des autorités de contrôle, lenteur inexplicable des secours. « La vérité doit aussi être renflouée », proclame une banderole déployée à proximité du naufrage…

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.