Afghanistan / Talibans

Afghanistan: les talibans multiplient les attaques contre les bases militaires

Des soldats de l'armée nationale afghane patrouillent dans le district de Shah Wali Kot, le 23 mai 2017, dans la province de Kandahar où les attaques se multiplient.
Des soldats de l'armée nationale afghane patrouillent dans le district de Shah Wali Kot, le 23 mai 2017, dans la province de Kandahar où les attaques se multiplient. JAVED TANVEER / AFP

Une nouvelle attaque contre une base militaire a eu lieu jeudi soir 25 mai, mais l'information n'a été donnée que ce vendredi par les autorités. C'est la troisième attaque revendiquée par les talibans en une semaine contre les forces gouvernementales afghanes dans la province de Kandahar. Le dernier bilan fait état d'au moins 20 morts et de 16 blessés. Le contexte sécuritaire s'est encore dégradé ces derniers jours, alors que le ramadan, le jeûne observé durant un mois par les musulmans, commence samedi dans le pays.

Publicité

Avec notre correspondante à Kaboul,  Sonia Ghezali

L'assaut lancé contre la base militaire de Shah Wali Kot a été coordonné, selon les autorités. Les talibans ont mené l'attaque de nuit. Celle-ci a duré plusieurs heures. Mercredi soir et lundi soir, deux attaques similaires ont également visé les forces gouvernementales, la première dans le même district tuant au moins 30 soldats, la seconde dans celui, voisin, de Miwand faisant 13 victimes parmi les recrues.

Le mode opératoire des insurgés est le même : attaque par surprise, de nuit, perpétrée par plusieurs hommes armés. Les attaques contre les forces gouvernementales se sont intensifiées ces derniers jours dans cette province du sud-est de l'Afghanistan proche du Pakistan. Une région partiellement contrôlée par les talibans, mais où la sécurité s'était pourtant améliorée derniièrement.

Ce regain de violences intervient quelques semaines après le lancement de l'offensive de printemps par les talibans qui ont annoncé vouloir intensifier leurs attaques contre les forces gouvernementales et le les forces étrangères.

60% du territoire est sous le contrôle des autorités afghanes qui disent s'attendre à un été particulièrement difficile sur le plan sécuritaire alors que les Etats-Unis et le Royaume-Uni disent envisager de renforcer leur présence militaire sous la bannière de l’Otan, dont 12 000 hommes sont actuellement déployés sur le terrain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail