Inde

Inde: Narendra Modi prône une «Inde nouvelle»

Comme le veut la tradition, le Premier ministre indien s'est adressé à la nation, ce 15 août 2017.
Comme le veut la tradition, le Premier ministre indien s'est adressé à la nation, ce 15 août 2017. REUTERS/Adnan Abidi

Le Premier ministre indien Narendra Modi s'est adressé à la nation pendant près d'une heure lors du traditionnel discours prononcé tous les 15 août depuis les remparts du Fort rouge de New Delhi. Le premier chef d'Etat indien né après 1947 a livré sa version d'une « Inde nouvelle » pour les 70 ans de l'indépendance. Il a abordé une multitude de thèmes, de l'économie au terrorisme, en passant par l'agriculture et la lutte contre la corruption.

Publicité

Avec notre correspondant en Inde, Antoine Guinard

Dans un discours de près d'une heure, Narendra Modi a martelé ce mardi matin son projet d'une « Inde nouvelle ». Le Premier ministre a exhorté ses concitoyens d’abandonner l'attitude laxiste de « laisser-aller » qui prévaut dans la société indienne et d'adopter une nouvelle mentalité positive, tournée vers l'avenir.

Narendra Modi a également mis l'accent sur la sécurité, évoquant la lutte contre le terrorisme. Il a notamment fait allusion à une récente frappe chirurgicale de l'armée indienne au Pakistan, preuve selon lui de la « puissance militaire de l'Inde ».

Fierté

Il n'a pas manqué d'évoquer avec fierté ses deux grandes réformes économiques: la démonétisation, annoncée avec fracas en novembre dernier, pour lutter contre la corruption et la fraude fiscale, mais aussi la mise en place récente d'une TVA unifiée, qui démontre selon lui l'esprit du « fédéralisme coopératif ».

Le leader nationaliste a aussi tenu à rassurer les agriculteurs, alors que de nombreuses manifestations, parfois sanglantes, ont eu lieu ces derniers mois. Il s'est aussi prononcé contre la violence au nom de la « dévotion ». Une condamnation louable mais qui sonne un peu creux, alors que les lynchages par des milices hindouistes dites de protection des vaches se multiplient, depuis son arrivée au pouvoir il y a trois ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail