Accéder au contenu principal
Inde / Népal / Bangladesh

Mousson: des centaines de morts au Népal, au Bangladesh et en Inde

Dans l'Etat d'Assam, au nord-est de l'Inde, le 18 août 2017, un village en partie submergé.
Dans l'Etat d'Assam, au nord-est de l'Inde, le 18 août 2017, un village en partie submergé. REUTERS/Anuwar Hazarika
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Des inondations record ont fait plusieurs centaines de morts depuis une semaine au Népal, au Bangladesh et dans le nord-est de l'Inde. Plus de dix millions de personnes sont affectés par la montée des eaux et la situation devient critique dans la région, frappée chaque été de plein fouet par la mousson.

Publicité

Avec notre correspondant à New DehliAntoine Guinard

Un tiers du Bangladesh et du Népal sont sous les eaux, et plusieurs Etats indiens sont également sévèrement affectés, particulièrement le Bihar et l'Assam, dans le nord-est de l’Inde. Pour la fédération internationale de la Croix-Rouge, ces inondations, qui durent depuis une semaine, engendrent une des plus graves crises humanitaires ayant frappé la région depuis de nombreuses années.

Les inondations, qui touchent chaque été la région, sont particulièrement dévastatrices cette année. La montée des eaux a déjà fait des dizaines de milliers de déplacés. La Croix-Rouge estime que plusieurs millions de personnes sont vulnérables aux maladies transmises par les eaux polluées et font face à une pénurie alimentaire. Des villages entiers sont sans eau, nourriture ni électricité, depuis plusieurs jours.

L'organisation humanitaire Save the Children a qualifié la situation d'« extrêmement désespérée ». Et cette situation pourrait s'aggraver dans les prochaines semaines, la météo prévoyant encore de fortes pluies. Au Népal, de nombreuses récoltes ont été détruites, laissant présager une crise alimentaire. Au Bangladesh, le niveau d'eau de plusieurs grands fleuves qui traversent le pays a déjà dépassé les records de 1988, année lors de laquelle le pays a connu ses pires inondations.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.