Accéder au contenu principal
Thaïlande

Thaïlande: un Français tente de rapatrier ses enfants victimes d'abus sexuels

La justice thaïlandaise devra se prononcer avant que le père des enfants abusés puisse les faire rentrer en France. (photo d'illustration)
La justice thaïlandaise devra se prononcer avant que le père des enfants abusés puisse les faire rentrer en France. (photo d'illustration) Fry Design Ltd via Getty Images
Texte par : Arnaud Dubus
4 mn

En Thaïlande, un Français prénommé Cédric tente de ramener en France ses deux enfants. Ils disent avoir été victimes d’abus sexuels par le nouveau compagnon de leur mère. L’affaire est complexe et plusieurs procédures judiciaires sont en cours.

Publicité

De notre correspondant à Bangkok,

C'est l'histoire d’un couple franco-chinois installé en Thaïlande, dans la station balnéaire de Pattaya. Le père, Cédric, est Français. La mère, Lin, est Chinoise. Ce couple non marié a eu deux enfants : un garçon de cinq ans, Tony, et une fille de huit ans, Lisa.

Mais en 2012, Cédric et Lin se sont séparés. A cause, selon Cédric, du comportement instable de Lin. Celle-ci avait disparu sans donner de nouvelles pendant plusieurs mois peu après la naissance du garçon.

Une garde alternée des enfants a alors été mise en place. Mais lorsque la mère Lin s’est mise en ménage avec un Britannique, Mike, au début de l’an dernier, les choses se sont gâtées. Il faut dire que ce Britannique est impliqué dans la gestion de lieux de prostitution à Pattaya.

Les enfants ont ainsi raconté avoir été forcés à boire de l’alcool par Mike. Les violences à leur encontre se seraient multipliés. Cédric a donc décidé de mettre un terme à la garde alternée. C’est alors que les enfants ont commencé à lui parler des abus sexuels qui auraient été commis par le Britannique à leur encontre.

Une procédure pénale engagée en France

Le père, Cédric, a fait procéder à une série d’examens psychologiques des enfants, qui ont révélés qu’ils étaient traumatisés et que des abus sexuels avaient bien été commis. Il a aussi déposé plainte à la police thaïlandaise.

Les compte-rendus de certains des interrogatoires des enfants par les policiers montrent des propos accablants : ils ne décrivent pas seulement des attouchements, mais aussi, dans le cas de Lisa, la fille âgée de huit ans, des pénétrations répétées.

Une procédure a été engagée en France pour abus sexuels et viols aggravés. Un élément important : selon la petite fille, sa mère était présente lors des abus sexuels et s’est contentée de regarder en riant.

Les deux enfants disent vouloir vivre avec leur père, et s’ils veulent pouvoir encore voir leur mère de temps à autre, ils ne veulent pas vivre avec elle. Le père voudrait les ramener en France, mais le problème, c'est que la mère détient le passeport de la fille, Lisa.

Le consulat de France à Bangkok dit ne pas pouvoir lui donner de laissez-passer, tant qu’il n’y a pas de décision finale de la justice thaïlandaise sur l’attribution de la garde parentale exclusive au père. C’est donc l’impasse.

Pas de solution viable en vue

L’enquête policière est en cours en Thaïlande et le processus judiciaire, au plan pénal, risque de prendre assez longtemps. Le problème, c'est que le tribunal des affaires juvéniles a ordonné au père de restituer les enfants à la mère. La raison étant que la mère n’habiterait plus avec le Britannique soupçonné d’abus sexuels.

Il est clair que cette décision pose problème. Les enfants s’y opposent fermement. Et pour l’instant aucune solution viable n’est en vue.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.