Pakistan

Pakistan: l'épouse de Nawaz Sharif remporte l'élection législative partielle

Kulsoom Nawaz (g) remplace son époux Nawaz Sharif à la tête du gouvernement. Mais hospitalisée pour un cancer, c'est sa fille Maryam Nawaz (d) qui a fait campagne à sa place.
Kulsoom Nawaz (g) remplace son époux Nawaz Sharif à la tête du gouvernement. Mais hospitalisée pour un cancer, c'est sa fille Maryam Nawaz (d) qui a fait campagne à sa place. AFP PHOTO/Arif ALI

L'épouse de Nawaz Sharif, disqualifié le 28 juillet pour une affaire de corruption liée au Panama Papers, a remporté de justesse l'élection partielle pakistanaise. Le scrutin permet ainsi à l’ancien leader de maintenir son influence au sein du gouvernement, mais donne aussi un élan à l’opposition en vue des prochaines élections.

Publicité

Avec notre correspondant à Islamabad,  Jasmin Lavoie

Les résultats de l’élection législative partielle sont célébrés à la fois par le gouvernement et l’opposition au Pakistan. Pour la famille du Premier ministre Nawaz Sharif, c’est une première victoire depuis qu’il a été écarté du pouvoir en juillet dernier pour une affaire de corruption.

Kulsoom Nawaz, l'épouse de Sharif qui vient d’être élue députée, a été tenue à l’écart pendant toute la campagne. Peu après son dépôt de candidature, les médecins lui ont diagnostiqué un cancer de la gorge. C’est donc sa fille Maryam Nawaz qui a mené la campagne à sa place. Pour elle, cette victoire est une preuve que le peuple pakistanais n’accepte pas la décision de la Cour suprême qui a destitué son père et plongé le pays au cœur d’une crise politique.

Une instabilité dont l’opposition a profité pour faire des gains. Le parti PTI, mené par l’ancienne vedette du cricket Imran Khan, a terminé deuxième et enregistré le meilleur résultat de son histoire dans la circonscription. Un résultat qui laisse présager une lutte serrée entre les deux partis lors de l’élection générale prévue au printemps prochain.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail